samedi, janvier 16, 2021

France: La Haute autorité de santé autorise le vaccin Pfizer-BioNTech

Dans la même catégorie

Royaume-Uni : L’économie s’est contractée de 2,6% en novembre

L'économie britannique s'est contractée de 2,6% en novembre, son premier repli mensuel depuis le mois d'avril, sous l'effet des...

Allemagne: L’économie s’est contractée de 5% en 2020

L'économie allemande s'est contractée de 5% en 2020 en raison des mesures de confinement instaurées dans le pays pour...

Le Royaume Uni décide de réduire les importations de la Chine

Le Royaume-Uni a présenté le 12 janvier une série de mesures pour restreindre les importations liées au travail forcé...

La Banque de France: L’économie française s’est repliée de 4 % au quatrième trimestre 2020

La Banque de France a dévoilé son nouveau point de conjoncture le 13 janvier. Malgré un rebond partiel, l'activité...

Hausse prudente en vue à Wall Street, la plupart des Bourses européennes passent dans le rouge

Wall Street est attendue en hausse modérée et la plupart des Bourses européennes reculent mardi à mi-séance, l'évolution de...

La Haute autorité de santé française (HAS) a autorisé jeudi l’utilisation du vaccin contre le COVID-19 développé par les laboratoires Pfizer et BioNTech, dernière étape réglementaire avant le début de la vaccination dimanche dans l’Hexagone.

“Le vaccin BNT162b2 peut être utilisé chez les personnes de 16 ans et plus et y compris les plus âgées du fait de son efficacité et de son profil de tolérance satisfaisant”, estime la HAS dans un avis sur la stratégie de vaccination.

“Cet avis sera revu en fonction de l’évolution des connaissances, notamment au regard des résultats complets des essais de phase 3”, précise la HAS.

La Commission européenne a donné lundi son feu vert à l’utilisation de ce vaccin quelques heures après l’avis favorable de l’Agence européenne des médicaments (EMA).

Il revient désormais aux pays du bloc communautaire de préciser leur stratégie et l’organisation de la campagne de vaccination au niveau national.

Plusieurs pays européens parmi lesquels l’Allemagne, l’Autriche, l’Italie et la France ont fait savoir qu’ils entendaient administrer les premières doses du vaccin à partir de dimanche.

Le ministre français de la Santé, Olivier Véran, a précisé mardi que des résidents de deux ou trois Ehpad seraient les premiers bénéficiaires du vaccin.

“La stratégie de priorisation la plus efficiente pour réduire la mortalité et les hospitalisations est de vacciner d’abord les sujets de 75 ans et plus”, a indiqué la Haute autorité de santé, précisant que l’efficacité du vaccin sur la transmission virale n’a pas été évaluée à ce stade.

Articles récents

Tunisie – L’année 2020, La balance alimentaire déficitaire de 859,4 MD

En termes de valeur, les exportations alimentaires ont enregistré une hausse de 14,1%, alors que les importations ont baissé...

Dans la même catégorie