samedi, mai 30, 2020

L’ONU prévoit un taux de croissance mondial de -3,2% à cause de la pandémie de Covid-19

Dans la même catégorie

Tunisie – PME : Le Capital de retournement, un moyen de sauvetage

La Chambre Nationale des Intégrateurs des Réseaux Télécoms a appelé hier le ministère des Finances à encourager les sociétés...

Le secteur des assurances en Tunisie : chute libre du chiffre d’affaires allant jusqu’à -15%

Dans le cadre de l’analyse des conséquences économiques de la pandémie, l’Association des Tunisiens des Grandes écoles ATUGE a...

INS : Plus de 60% des ménages tunisiens ont été impactés par la pandemie du covid 19

Plus de 60% de ménages tunisiens déclarent avoir été impactés d'une manière ou d'une autre par le COVID-19, essentiellement...

L’agence de coopération internationale allemande (GIZ) réitère son soutien à la relance de l’économie tunisienne

L'agence de coopération internationale allemande (GIZ) réaffirme son soutien à la relance de l'économie tunisienne et du tissu économique, ainsi...

Tunisie : Le gouvernement Fakhfakh sonne l’heure des grandes réformes

Avec un pré-bilan accablant de plus de 400 mille chômeurs et une croissance négative de 1,7% au terme du 1er trimestre 2020 sur fond de crise sanitaire, le gouvernement Fakhfakh est à la ramasse.

L’Organisation des Nations unies (ONU) prévoit un taux de croissance mondial de -3,2% à cause de la pandémie de Covid-19.

C’est ce qui ressort du rapport publié mercredi sur la situation économique et les attentes, concernant la seconde moitié de 2020.

L’ONU prévoit une contraction de 3,2% de l’économie mondiale, soit la plus grande contraction depuis la Grande Dépression des années 1930.

Selon le rapport, l’économie mondiale risque une perte de 8 500 milliards de dollars en 2020 et en 2021, et la disparition de ses gains des quatre dernières années.

Pour l’ONU, les économies développées enregistreront une contraction de 5% en 2020, puis de 3,4% en 2021. Cependant, les économies en développement verront une décroissance de 0,7% en 2020 et de 5,3% en 2021.

L’étude souligne la chute de la demande internationale, notant que le commerce international baissera de 15% en 2020.

Après avoir émergé dans la ville chinoise de Wuhan en décembre dernier, le nouveau coronavirus s’est propagé dans le monde entier.

Le bilan global des décès des suites du Covid-19 a dépassé les 294 mille, avec plus de 4,3 millions de cas confirmés dans le monde.

Cependant, il est à noter que plus de 1,6 million de personnes se sont rétablies de la maladie.

Articles récents

Tunisie – PME : Le Capital de retournement, un moyen de sauvetage

La Chambre Nationale des Intégrateurs des Réseaux Télécoms a appelé hier le ministère des Finances à encourager les sociétés...

Le secteur des assurances en Tunisie : chute libre du chiffre d’affaires allant jusqu’à -15%

Dans le cadre de l’analyse des conséquences économiques de la pandémie, l’Association des Tunisiens des Grandes écoles ATUGE a organisé un webinaire sous le...

INS : Plus de 60% des ménages tunisiens ont été impactés par la pandemie du covid 19

Plus de 60% de ménages tunisiens déclarent avoir été impactés d'une manière ou d'une autre par le COVID-19, essentiellement par l'augmentation des prix des...

L’agence de coopération internationale allemande (GIZ) réitère son soutien à la relance de l’économie tunisienne

L'agence de coopération internationale allemande (GIZ) réaffirme son soutien à la relance de l'économie tunisienne et du tissu économique, ainsi que son appui aux PME,...

Tunisie : Le gouvernement Fakhfakh sonne l’heure des grandes réformes

Avec un pré-bilan accablant de plus de 400 mille chômeurs et une croissance négative de 1,7% au terme du 1er trimestre 2020 sur fond de crise sanitaire, le gouvernement Fakhfakh est à la ramasse.

Dans la même catégorie