mardi, septembre 29, 2020

Ericsson: des revenus importants grâce à la 5G

Dans la même catégorie

Samsung remporte 48 prix à IDEA 2020

Samsung Electronics a annoncé aujourd'hui avoir remporté 48 prix aux International Design Excellence Awards (IDEA) 2020 de renommée mondiale,...

Samsung continue de redéfinir le futur avec le Galaxy Z Fold2

Samsung dévoile son nouveau smartphone pliable, le Galaxy Z Fold2. Véritable bijou technologique, il repousse une nouvelle fois les...

Telecom Italia ne voit pas de problème pour la 5G sans Huawei

Le patron de Telecom Italia a indiqué samedi que l'ancien monopole télécom ne voyait aucun problème à développer des...

Samsung met la barre plus haut pour l’innovation en matière d’expérience mobile et s’engage sur trois générations de mises à niveau de l’OS Android

Samsung Electronics renforce son engagement à offrir aux utilisateurs de Galaxy la meilleure expérience mobile possible en prenant en...

Tunisie : Adoption d’un projet de décret gouvernemental sur l’échange électronique des données

Le conseil des ministres réuni lundi, a adopté un projet de décret gouvernemental relatif aux conditions, aux formules ainsi...

L’essor des réseaux de téléphonie mobile de cinquième génération (5G) et la progression des ventes de logiciels ont permis à Ericsson de dégager un bénéfice opérationnel supérieur aux attentes au deuxième trimestre.

L’équimentier télécoms suédois, qui connaît une période de relance depuis l’entrée en fonction en 2017 de son directeur général Borje Ekholm, ancien PDG d’Investor AB, a publié pour la période un résultat opérationnel ajusté en hausse de 18%, à 4,5 milliards de couronnes suédoises (430 millions d’euros).

La prévision moyenne des analystes ressortait à 3,36 milliards de couronnes, selon Refinitiv.

A la Bourse de Stockholm, l’action Ericsson gagnait plus de 9% à la mi-journée, en tête de l’indice paneuropéen Stoxx 600.

Les ventes d’équipements pour les réseaux de téléphonie, l’activité principale du fournisseur, ont grimpé de 4% au deuxième trimestre, principalement en raison de l’obtention de contrats en Chine.

Aux côtés des géants chinois Huawei et ZTE, Ericsson va équiper les réseaux commerciaux 5G des trois plus grands opérateurs de télécommunications de Chine: China Mobile, China Telecom et China Unicom.

Ericsson a déclaré avoir remporté 99 contrats commerciaux pour équiper des réseaux 5G, tandis que Nokia en a déclaré 79.

Avec son concurrent finlandais, Ericsson devrait tirer profit de la décision prise par la Grande-Bretagne de ne plus utiliser d’équipements du groupe chinois Huawei pour son réseau télécoms 5G d’ici 2027.

“Sur le papier (le bannissement britannique) devrait être une formidable opportunité pour Ericsson, en particulier s’il y a contagion à d’autres marchés”, a déclaré à Reuters Ben Wood, analyste en chef de CCS Insight.

En dépit de l’incertitude économique créée par la pandémie de coronavirus, il y a eu un développement croissant du réseau 5G en Chine, en Europe et en Amérique du Nord, bien que certains opérateurs en Amérique latine et en Afrique ont été plus prudents, a déclaré à Reuters Carl Mellander, directeur financier d’Ericsson.

Si la société maintient ses prévisions financières pour 2020 et 2022, son activité numérique risque d’être en deçà des objectifs cette année, a déclaré le directeur général Borje Ekholm.

Pour 2020, Ericsson vise un chiffre d’affaires compris entre 22,6 milliards et 23,12 milliards d’euros et une marge opérationnelle ajustée de plus de 10%; pour 2022, il projette une marge opérationnelle ajustée de 12% à 14%.

L’entreprise de télécommunications n’a pas publié de perspectives pour 2021.

Articles récents

La Bourse de New York en pause avant le premier débat Trump-Biden

La Bourse de New York a ouvert quasiment à l’équilibre mardi, les investisseurs préférant rester prudents quelques heures avant...

USA – Robert Kaplan: Des taux d’intérêt à zéro ont un coût

La banque centrale américaine devrait maintenir ses taux à quasiment zéro jusqu’à ce que l’économie soit de nouveau sur la bonne voie, probablement d’ici...

La Russie voit sa production pétrolière progresser après 2022

La Russie s'attend à ce que sa production de pétrole augmente une fois que l'accord de l'Opep et ses alliés ("Opep+") sera arrivé à...

La Chine envisage un objectif de croissance moins élevé pour 2021-2025

La Chine devrait abaisser son objectif de croissance pour les cinq prochaines années par rapport à celui de 2016-2020 en raison d’importants obstacles liés...

Les Bourses européennes ont fini en hausse, Wall Street en hausse

Les Bourses européennes ont fini en hausse lundi, profitant de la tendance positive à Wall Street et d’un bon indicateur chinois pour effacer une...

Dans la même catégorie