mercredi, mars 3, 2021

Algérie : deux nouveaux billets de 500 et 1 000 dinars algériens, et une nouvelle pièce 100 dinars

Dans la même catégorie

Afrique-Infrastructure : La Route transsaharienne reliant six pays africains dont la Tunisie bientôt achevée

Le projet de la Route transsaharienne reliant six pays africains à savoir l'Algérie, la Tunisie, le Mali, le Niger,...

Le plus grand salon de l’écologie – Ecomondo et Key Energy, voici les dates 2021 : 26-29 octobre, au salon de rimini (italie)

L’année 2021 sera riche en importants rendez-vous internationaux pour l’économie verte. Parmi les plus importants, ceux d’Italian Exhibition Group...

CEA : Les pays de l’Afrique du Nord doivent renforcer l’intégration économique pour consolider la résilience face à la Covid-19

Les participants à la 35ème réunion du Comité intergouvernemental de hauts fonctionnaires et d’experts (CIHFE) du Bureau sous-régional de...

Les envois de fonds devraient reculer de 8% dans la région MENA en 2020 et 2021

Les transferts d’argent vers les pays à revenu faible et intermédiaire devraient se replier à 508 milliards de dollars...

Italie : les thèmes environnementaux de la zone euro-méditerranéenne et d’Afrique du Nord dans la digital double green week d’Ecomondo et Key Energy. En...

Dans les starting-blocks, l’inauguration du plus grand salon numérique pour le monde de l’écologie, Ecomondo et Key Energy d’Italian...

La Banque centrale d’Algérie a mis en circulation dimanche deux nouveaux billets d’une valeur nominale de 500 et 1 000 dinars algériens, ainsi qu’une nouvelle pièce d’une valeur nominale de 100 dinars.

Ces nouvelles séries de billets et de pièces présentent des éléments historiques et modernes de l’Algérie, tels que le satellite algérien Alcomsat 1, la Grande Mosquée d’Alger, et deux personnages historiques, à savoir le fondateur de l’Algérie moderne, Emir Abdelkader, et le roi Berber de Numidia, Jugurtha.

La pièce de 100 dinars est composée de trois métaux différents. Le cercle est en acier inoxydable gris, tandis que le noyau est en cuivre jaune rosé et en nickel.

Le secrétaire général de la Banque centrale, Lahbib Goubi, a déclaré que ces nouveaux billets et pièces seraient mis en circulation à la mi-février.

Il a ajouté que cette initiative vise à “rafraîchir la monnaie en circulation” plutôt que “à changer la monnaie nationale”.

En Algérie, il existe neuf pièces différentes, dont les valeurs vont de 50 cents à 200 dinars.

En ce qui concerne les billets, il y a ceux de 100 dinars, 200 dinars, 500 dinars, 1 000 et 2 000 dinars.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Allemagne: Hausse inattendue du chômage en février

Le taux de chômage en Allemagne a progressé en février pour la première depuis le mois de juin, contrairement...

A lire également