Algérie : deux nouveaux billets de 500 et 1 000 dinars algériens, et une nouvelle pièce 100 dinars

La Banque centrale d’Algérie a mis en circulation dimanche deux nouveaux billets d’une valeur nominale de 500 et 1 000 dinars algériens, ainsi qu’une nouvelle pièce d’une valeur nominale de 100 dinars.

Ces nouvelles séries de billets et de pièces présentent des éléments historiques et modernes de l’Algérie, tels que le satellite algérien Alcomsat 1, la Grande Mosquée d’Alger, et deux personnages historiques, à savoir le fondateur de l’Algérie moderne, Emir Abdelkader, et le roi Berber de Numidia, Jugurtha.

La pièce de 100 dinars est composée de trois métaux différents. Le cercle est en acier inoxydable gris, tandis que le noyau est en cuivre jaune rosé et en nickel.

Le secrétaire général de la Banque centrale, Lahbib Goubi, a déclaré que ces nouveaux billets et pièces seraient mis en circulation à la mi-février.

Il a ajouté que cette initiative vise à “rafraîchir la monnaie en circulation” plutôt que “à changer la monnaie nationale”.

En Algérie, il existe neuf pièces différentes, dont les valeurs vont de 50 cents à 200 dinars.

En ce qui concerne les billets, il y a ceux de 100 dinars, 200 dinars, 500 dinars, 1 000 et 2 000 dinars.