Hydrocarbure: l’Algérie baisse son quota en pétrole de 25000 barils / jour

Le vice-président de l’exploration et de la production de la compagnie algériennes des hydrocarbures Sonatrach, Salah Mekmouche, a affirmé lundi à Alger que son pays avait réduit sa production de pétrole de près de 25 000 barils par jour et ce depuis le 1er janvier 2019.

Lors d’une réunion tenue en décembre dernier à Vienne en Autriche, l’OPEP et les pays producteurs de pétrole non membres de l’OPEP sont convenus de réduire leur production de brut de 1,2 million de barils par jour à partir de janvier 2019 et ce pour une période de six mois.

L’Arabie saoudite avait déclaré mercredi avoir réduit à la fois sa production et ses exportations de pétrole, ce qui a donné un coup de fouet aux prix.

De son côté, la Russie avait dit avoir commencé à réduire sa production de pétrole visant à atteindre 50 000 barils par jour d’ici la fin janvier.

Actuellement, le baril de Brent tourne autour de 60 dollars.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici