Industries énergétiques : l’Algérie souhaite devenir une référence selon le ministre Mohammed Arkab

 

L’Algérie souhaite devenir une référence dans le domaine de l’industrie énergétique. Elle peut évidemment réaliser ce défi, car les moyens, le savoir-faire et les compétences existent dans le pays. Si, l’Algérie demeure au stade du souhait. Mais, aujourd’hui, le contexte économique du pays exige pour que l’Algérie fasse le pas vers la concrétisation de ses intentions.

De ce fait, elle aspire à devenir une « référence » dans la région méditerranéenne et en Afrique en matière d’engineering dans les industries énergétiques et d’hydrocarbures, a affirmé le ministre de l’Energie, Mohammed Arkab, selon un communiqué de son département ministériel.

Il s’exprimait lors d’une rencontre tenue mardi au siège de son département ministériel avec une délégation américaine conduite par le vice-président du Groupe Pic Inc, spécialisé dans le conseil et le développement des processus et procédures liés aux industries énergétiques et d’hydrocarbures, a précisé la même source.

Les discussions ont porté sur les opportunités de partenariat entre les entreprises américaines et algériennes notamment dans le volet engineering, commissionning et autre activité de supervision de montage et essais de mise en service des ouvrages industriels énergétiques, note le communiqué.

A cet effet, Mohammed Arkab a notamment mis l’accent sur « la volonté de l’Algérie de développer son engineering de façon à devenir une référence dans la région méditerranéenne et en Afrique et ainsi y exporter son savoir-faire et son expertise ».

Le Ministre a également insisté sur le volet formation des ressources humaines et opportunités de création de centres d’excellences en Algérie dédiés aux hydrocarbures et à l’énergie.

Mahmoud CHAAL

Articles récents

A lire également

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici