mardi, mars 2, 2021

Maroc : Habib El Malki assure un engagement en faveur de la vocation sud-sud

Dans la même catégorie

Afrique-Infrastructure : La Route transsaharienne reliant six pays africains dont la Tunisie bientôt achevée

Le projet de la Route transsaharienne reliant six pays africains à savoir l'Algérie, la Tunisie, le Mali, le Niger,...

Le plus grand salon de l’écologie – Ecomondo et Key Energy, voici les dates 2021 : 26-29 octobre, au salon de rimini (italie)

L’année 2021 sera riche en importants rendez-vous internationaux pour l’économie verte. Parmi les plus importants, ceux d’Italian Exhibition Group...

CEA : Les pays de l’Afrique du Nord doivent renforcer l’intégration économique pour consolider la résilience face à la Covid-19

Les participants à la 35ème réunion du Comité intergouvernemental de hauts fonctionnaires et d’experts (CIHFE) du Bureau sous-régional de...

Les envois de fonds devraient reculer de 8% dans la région MENA en 2020 et 2021

Les transferts d’argent vers les pays à revenu faible et intermédiaire devraient se replier à 508 milliards de dollars...

Italie : les thèmes environnementaux de la zone euro-méditerranéenne et d’Afrique du Nord dans la digital double green week d’Ecomondo et Key Energy. En...

Dans les starting-blocks, l’inauguration du plus grand salon numérique pour le monde de l’écologie, Ecomondo et Key Energy d’Italian...

Le président de la Chambre des représentants marocaine, Habib El Malki, a déclaré que l’engagement du Maroc pour la cause du continent africain était un facteur essentiel de la diplomatie marocaine et de ses derniers efforts de relations publiques.

El Malki, qui accueillait jeudi à Rabat une délégation de l’Union africaine à son bureau, a saisi l’occasion pour souligner le profond intérêt du Maroc pour le bien-être du continent, de ses peuples et de ses économies.

El Malki a réalisé que son avenir appartenait à l’Afrique, mais le Maroc souhaite maintenant aller au-delà de cette phase de réalisation. Le pays veut maintenant s’assurer d’assumer son rôle et sa responsabilité dans la réalisation de cet avenir, qui est un «avenir africain collectif».

La plupart des conférences et des activités culturelles organisées au Maroc ces derniers mois ont un point commun: une focalisation presque agressive sur l’Afrique. Des panels lors des derniers événements de conférences comme le Casablanca Insurance Meeting, MEDays ou Africities placent l’avenir de l’Afrique ou la «modernité africaine» au cœur des discussions.

Coopérer avec le reste de l’Afrique, a déclaré un haut responsable marocain lors de la réunion du 3 avril à Casablanca Insurance, est une priorité plutôt qu’une simple volonté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Sadok Mzabi acquiert 226 290 actions ARTES

Dans le cadre de l'application de l'article 14 du règlement du Conseil du Marché Financier relatif à la lutte...

A lire également