Maroc : La Banque mondiale octroie un prêt de 700 millions de dollars pour soutenir l’économie numérique

Le ministère de l’Economie et des Finances a signé un prêt de 700 millions de dollars de la Banque mondiale, qui va lancer de vastes réformes de l’économie numérique marocaine, rapportent des médias locaux.

Il s’agit du dernier projet de la Banque mondiale au Maroc, qui fait partie de leur «Cadre de partenariat de pays» quinquennal, lancé par les deux pays en février. Ce cadre définissait les priorités de la Banque mondiale pour le Maroc en matière de création d’emplois et de capital humain.

Moins d’un tiers des Marocains ont accès à un compte bancaire (29%), ce qui est nettement inférieur à la moyenne de 44%. Le manque d’accès à ces services financiers de base – l’exclusion financière – entrave l’esprit d’entreprise et freine la croissance économique.

Le projet de la Banque mondiale abordera ce problème en partie grâce à la transformation numérique. Ses réformes élargiront la gamme d’Internet haut débit et intensifieront l’utilisation des transactions électroniques.

“L’entrepreneuriat numérique est au cœur du programme actuel”, a déclaré dans un communiqué Djibrilla Issa, spécialiste du secteur financier à la Banque mondiale. Il a expliqué que les réformes du projet “libéreraient le potentiel des start-up numériques marocaines”.

Issa a déclaré qu’une économie numérique renforcée profiterait particulièrement aux femmes marocaines, qui se heurtent souvent à des obstacles plus importants pour les services financiers. La Banque mondiale suivra de près les résultats de ses réformes sur l’écart entre les sexes sur le lieu de travail.

La Banque mondiale a intensifié ses activités au Maroc en 2010 et a depuis prêté au pays une moyenne de 748 millions de dollars par an, dans le cadre de projets allant de la gestion de la pollution à l’infrastructure rurale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici