dimanche, novembre 29, 2020

QNB, l’institution bancaire la plus puissante au Moyen-Orient et en Afrique avec une valeur de 4,2 milliards de dollars

Dans la même catégorie

CEA : Les pays de l’Afrique du Nord doivent renforcer l’intégration économique pour consolider la résilience face à la Covid-19

Les participants à la 35ème réunion du Comité intergouvernemental de hauts fonctionnaires et d’experts (CIHFE) du Bureau sous-régional de...

Les envois de fonds devraient reculer de 8% dans la région MENA en 2020 et 2021

Les transferts d’argent vers les pays à revenu faible et intermédiaire devraient se replier à 508 milliards de dollars...

Italie : les thèmes environnementaux de la zone euro-méditerranéenne et d’Afrique du Nord dans la digital double green week d’Ecomondo et Key Energy. En...

Dans les starting-blocks, l’inauguration du plus grand salon numérique pour le monde de l’écologie, Ecomondo et Key Energy d’Italian...

Porsche Middle East and Africa signe son meilleur troisième trimestre sur ces 5 dernières années

Fort d’une solide croissance de 5 %, Porsche Middle East and Africa FZE (PME) n’a jamais réalisé un si...

Tourisme : Le groupe Radisson Hotel s’apprête à faire sa première entrée dans la capitale Tunis

Radisson Hotel, l’un des groupes hôteliers les plus importants au monde, ambitionne de poursuivre son développement et d’accélérer sa...

QNB, l’institution bancaire la plus puissante au Moyen-Orient et en Afrique avec une valeur de 4,2 milliards de dollars

QNB Group, la plus grande institution financière au Moyen-Orient et en Afrique (Région MEA), a été une fois de plus reconnue comme étant la marque bancaire la plus puissante au Moyen-Orient et en Afrique pour l’année 2018, avec une valeur de marque portée à 4,2 milliards de dollars, selon le rapport annuel publié par Brand Finance, filiale du magazine The Banker spécialisée dans l’évaluation des marques et des actifs intangibles pour choisir les meilleures 500 institutions bancaires au monde, dans son édition de février.

La valeur de la marque QNB a atteint 4,2 milliards de dollars par rapport à 3,8 milliards de dollars en 2017, une hausse de 11% par rapport à l’année précédente, tandis que l’indice de force de la marque de QNB Group a augmenté de 76,4 sur 100 à 78,4 sur 100, grâce à ses performances financières constantes et son expansion internationale croissante.

QNB a également achevé de nouveaux exploits significatifs en s’appuyant sur sa vision pour devenir la banque pionnière au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie du Sud-est d’ici 2020, occupant ainsi la deuxième place parmi les marques bancaires les plus puissante en Asie du Sud-est, et dépassant les grandes banques en Malaisie. Indonésie, Thaïlande, Philippines et Singapour.

Le Groupe a également maintenu sa place parmi les banques les mieux cotées (AA +) en matière de la force de la marque, ce qui fait d’elle la marque bancaire la plus solide de la région, la permettant d’occuper une place plus importante dans l’avenir tout en continuant de renforcer sa clientèle et sa marque. QNB est la seule marque qatarie qui figure parmi les 100 premières marques bancaires au monde. L’accroissement actuel de la valeur signifie que le Groupe est désormais classé 425 parmi toutes les marques du monde, une évolution par rapport à 433 durant l’année dernière.

Cette reconnaissance reflète la solidité et la constance des performances financières et des taux de croissance réalisés par QNB, ainsi que sa présence internationale, qui s’étend dans de nombreux grands centres financiers mondiaux, notamment à Londres, Paris, Genève, Mumbai et Shanghai.

Outre l’engagement de sa marque, le Groupe a réalisé un résultat solide à la fin de l’année 2017 avec un profit net de 13,1 milliards de rial qatari (3,6 milliards de dollars), une hausse de 6% par rapport à l’année précédente. Et ce grâce à la croissance de ses actifs de 13% à partir de décembre 2016 pour atteindre 811 milliards de rial qatari (223 milliards de dollars), le plus haut niveau jamais atteint par le Groupe. QNB Group a également augmenté ses dépôts clients de 16% pour atteindre 586 milliards de rial qatari (161 milliards de dollars) par rapport à décembre 2016.

M. Yousef Darwish, directeur général chez QNB Group Communications, a déclaré : « Être nommée la banque la plus précieuse dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique en 2018, et occuper la deuxième place parmi les marques bancaires les plus précieuses en Asie du Sud-est reflètent un véritable témoignage de notre vision, stratégie, exécution et nos résultats efficaces ».

« Ce nouvel exploit illustre également à quel point nous avons progressé dans notre ambition pour devenir la banque pionnière au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie du Sud-est d’ici 2020 », a-t-il ajouté.

« La marque QNB s’est améliorée étant l’icône nationale moderne en matière d’excellence bancaire qui reflète l’héritage de longue date de la banque avec l’innovation. Cela reflète également notre engagement à offrir des produits et des services bancaires innovants, qui dépassent les attentes des clients, et une expérience bancaire unique, qui a fait de nous le premier choix bancaire au monde », a conclu Al Darwish.

Pour sa part, David Haigh, PDG de Brand Finance, a déclaré : « Au beau milieu des périodes difficiles vécues pour parvenir à la réputation du secteur bancaire dans son ensemble, QNB réussit non seulement à attirer des clients dans de nouveaux marchés, tels que l’Asie du Sud-est, mais à consolider également son image parmi la clientèle existante ».

Brand Finance, la plus grande société indépendante en matière de consultations des stratégies et d’évaluation des marques, et la société derrière Brand Finance Banking 500, le classement des plus grandes banques du monde selon leur valeur de marque publié chaque année en collaboration avec le magazine The Banker, évalue la valeur en dollar de la réputation, de l’image et de la propriété intellectuelle des marques.

The Banker fournit des informations financières internationales depuis 1926. Il est le titre bancaire international le plus ancien au monde, le principal titre mensuel de Financial Times Group, et demeure une source clé de données et d’analyses pour le secteur.

La présence de QNB Group à travers ses filiales et sociétés associées s’étend dans plus de 31 pays sur trois continents, fournissant une gamme complète de produits et de services avancés. Le nombre total d’employés est de plus de 28 200, opérant dans plus de 1 230 sites, avec un réseau ATM de plus de 4300 machines.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

La France met en œuvre sa taxe sur les géants du numérique

Le ministère français des Finances a annoncé mercredi avoir adressé, comme prévu, un avis d’imposition aux grandes entreprises technologiques...

INVESTMED : La Tunisie, l’Égypte et le Liban, grands bénéficiaires

La présidente de BUSINESSMED et vice-présidente pour l'internationalisation de la Confindustria, Mme Barbara Beltrame Giacomello, a lancé le kick-off officiel du projet INVESTMED le...

PLFC 2020: Une crise financière qui requiert plus qu’un simple consensus

L’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) a entamé, vendredi, au cours d’une plénière, l’examen du projet de Loi de Finances Complémentaire (LFC) pour l’exercice...

Le professeur Mahmoud-Sami Nabi appelle à l’élargissement de la suspension du service de la dette, aux pays à revenu intermédiaire

Adhérant à l’appel du Secrétaire Général des Nations Unies à l’élargissement de l’initiative de suspension du service de la dette (ISSD), aux pays à...

Bourses européennes: Les actions montent malgré les doutes sur les vaccins et le Brexit

Wall Street est attendue en hausse et les Bourses européennes, Londres exceptée, progressent vendredi à mi-séance, l’approche du week-end et l’absence d’une bonne partie...

Dans la même catégorie