jeudi, octobre 22, 2020

contraction économique

Accord d’Alger en 2017 et son adoption à Vienne : le PIB Libyen au vert, soutenu par la hausse du prix du baril

Après trois années de contraction économique, la croissance du PIB devrait atteindre 55,1 % en 2017, grâce à la forte augmentation de la production pétrolière. Aggravée par le brutal déclin des cours du pétrole, la désastreuse situation sécuritaire, politique et humanitaire du pays a contracté le PIB réel de plus de 50 % en 2014, et celui-ci a continué à se contracter en 2015 et 2016, bien qu’à un rythme plus faible.
- Advertisement -

Latest News

CNUCED: Léger rebond du commerce mondial au 3ème trimestre, les perspectives restent incertaines

Le commerce international devrait se contracter de 7% à 9% en 2020, et ce malgré le faible rebond observé...
- Advertisement -

Valdis Dombrovskis: La Commission européenne prête à adopter de nouvelles mesures de soutien

La deuxième vague de l’épidémie de coronavirus et les mesures restrictives prises à travers l’Europe auront “certainement un effet” sur les prévisions économiques de...

Ericsson dépasse les attentes au 3ème trimestre grâce au déploiement de la 5G en Chine

Ericsson a publié mercredi un bénéfice trimestriel courant supérieur aux prévisions des analystes, soutenu par une hausse des marges et le déploiement de la...

Nestlé relève sa prévision financière pour 2020 après un bon 3ème trimestre

Nestlé a revu à la hausse mercredi sa prévision de croissance organique de ses ventes à environ 3% pour l’ensemble de l’exercice 2020, après...

Ali Kooli: «Il faut rétablir la crédibilité de l’Etat »

Rétablir la crédibilité de l’Etat en honorant ses engagements et limiter ses dépenses à celles nécessaires, c’est l’orientation retenue par le gouvernement pour le...