L’UE impose des droits de douane sur les véhicules électriques chinois pour contrer les subventions chinoises

Date:

L’Union européenne (UE) met en place des droits de douane temporaires sur les véhicules électriques en provenance de Chine, allant jusqu’à 37,6%, afin de contrer les subventions chinoises jugées anticoncurrentielles. Cette mesure vise à protéger l’industrie européenne des véhicules électriques tout en ouvrant la voie à des négociations avec Pékin.

Des droits de douane ciblés pour contrer les subventions chinoises

Les droits de douane imposés varient en fonction du constructeur chinois. BYD, Geely et SAIC, accusés de bénéficier de subventions importantes, seront soumis à des droits de douane de 17,4%, 19,9% et 37,6% respectivement. Des droits de douane plus élevés de 37,6% s’appliqueront également aux constructeurs étrangers qui n’ont pas coopéré à l’enquête de l’UE. En revanche, Tesla et BMW, qui produisent des véhicules électriques en Chine mais ont coopéré avec l’enquête, ne seront soumis qu’à des droits de douane de 20,8%.

L’UE justifie sa décision par la protection de son industrie

La Commission européenne justifie cette décision par la nécessité de protéger l’industrie européenne des véhicules électriques contre la concurrence déloyale des constructeurs chinois bénéficiant de subventions importantes. Selon la Commission, la part de marché des marques chinoises sur le marché européen des véhicules électriques est passée de moins de 1% en 2019 à 8% aujourd’hui, et pourrait atteindre 15% d’ici 2025. L’UE craint que cette concurrence subventionnée ne nuise gravement à ses propres constructeurs automobiles.

Des négociations avec la Chine en perspective

L’UE a également fait savoir qu’elle était disposée à négocier avec la Chine un accord permanent sur les subventions aux véhicules électriques. La Commission espère que ces négociations aboutiront à un terrain d’entente qui permettra de lever les droits de douane temporaires tout en garantissant des conditions de concurrence équitables pour les constructeurs européens.

Des réactions mitigées au sein de l’UE

La décision de l’UE d’imposer des droits de douane sur les véhicules électriques chinois a suscité des réactions mitigées au sein des Vingt-Sept. Certains pays, comme l’Allemagne, se sont montrés réticents à cette mesure, tandis que d’autres, comme la Hongrie, y sont carrément opposés.

Vers une escalade des tensions commerciales ?

La Chine a déjà réagi à cette décision en menaçant d’imposer des droits de douane sur les importations chinoises de produits européens tels que le cognac et la viande de porc. Cette escalade des tensions commerciales pourrait avoir un impact négatif sur les relations économiques entre l’UE et la Chine.

En résumé, l’UE met en place des droits de douane temporaires sur les véhicules électriques chinois pour contrer les subventions chinoises. Cette mesure vise à protéger l’industrie européenne des véhicules électriques tout en ouvrant la voie à des négociations avec Pékin. La réaction de la Chine et les conséquences à long terme de cette décision restent à observer.

Partager l'article:

Articles Recents

S'abonner

VIDÉOS SPONSORISÉES
VIDÉOS SPONSORISÉES

00:00:32

Lancement du nouveau Huawei Nova Y61

Huawei Consumer Business Group annonce le lancement du HUAWEI nova Y61, le plus récent smartphone de la série HUAWEI nova Y.
00:01:21

Samsung innove dans le suivi santé et bien-être avec les Galaxy Watch5 et Galaxy Watch5 Pro

Les nouvelles Galaxy Watch5 Series proposent des fonctionnalités de suivi du sommeil pertinentes et un design personnalisé pour façonner les habitudes de santé et bien-être au quotidien.

CONTENUS SPONSORISÉS
CONTENUS SPONSORISÉS

Ramadan : Un Mois Propice pour rompre avec la cigarette

Le mois sacré de Ramadan offre une opportunité unique pour ceux qui désirent se libérer de l'emprise de la cigarette.

OPPO A78, le nouveau smartphone bientôt en Tunisie

OPPO, la marque leader sur le marché mondial des appareils connectés, vient d’annoncer l’arrivée sur le marché tunisien de son dernier smartphone A78, à partir du 1er septembre 2023.
00:03:27

OPPO Tunisie lance les nouveaux smartphones Reno8 T 4G, Reno8 T 5G, un design élégant et une fluidité totale

OPPO vient d’annoncer le lancement, en Tunisie, de ses derniers modèles de smartphones de la série Reno, les nouveaux Reno8 T et Reno8 T 5G, avec une offre spéciale durant tout le mois de mars 2023.

Oppo consolide sa position et met en avant la nouvelle technologie de son Reno7

OPPO, la marque internationale leader dans l’industrie des smartphones et des objets connectés, a développé ces dernières années sa position et ses activités en Tunisie, dans le cadre d’une extension sur les marchés de la région Moyen Orient et Afrique.

A lire également
A lire également

FIAT : 125 ans d’histoire et un avenir radieux sous le signe du design, de l’innovation et de la durabilité

FIAT a célébré son 125e anniversaire avec faste le 11 juillet 2024, à Turin, en Italie. Cet événement marquant, organisé sous le slogan "Sourire à l'avenir", a retracé la riche histoire de la marque, ses réalisations emblématiques et sa vision ambitieuse pour les années à venir.

Audi Bruxelles menacé de fermeture : incertitude pour l’avenir du site et de ses 3.000 employés

L'avenir de l'usine Audi Bruxelles est en suspens. Le constructeur automobile allemand a annoncé hier son intention de restructurer le site, qui produit actuellement environ 50 000 véhicules par an, en raison d'une baisse de la demande de véhicules électriques (VE) et de "défis structurels de longue date".

La FTUSA lance un système innovant pour déterminer la juste valeur des automobiles

La Fédération Tunisienne des Sociétés d'Assurance (FTUSA) franchit une...

Berlin empêche la vente d’une filiale de Volkswagen à une entreprise chinoise

Le gouvernement allemand a stoppé la vente de la division turbines à gaz de MAN Energy Solutions, filiale de Volkswagen, à une société chinoise.

BYD arrive en force en Tunisie avec 5 nouveaux modèles électriques et hybrides rechargeables !

Helios Cars, le distributeur officiel de BYD en Tunisie, a dévoilé le 27 juin 2024 une gamme de véhicules électriques et hybrides rechargeables révolutionnaires qui s'apprêtent à conquérir le marché tunisien.,

Aramco s’engage dans les moteurs thermiques avec Renault et Geely

Selon deux sources proches du dossier, le géant pétrolier saoudien Aramco est sur le point de signer un protocole d'accord (MoU) pour acquérir une participation de 10% dans Horse Powertrain

Tensions automobiles entre l’Europe et la Chine : vers une guerre tarifaire ?

D'après le Global Times, un quotidien chinois proche du pouvoir, les constructeurs automobiles chinois ont exhorté leur gouvernement à augmenter les droits de douane sur les voitures à essence en provenance d'Europe.

Ferrari dévoile son premier bolide électrique : 500 000 euros minimum

Ferrari s'apprête à lancer son premier modèle électrique, et il sera hors de prix. Selon une source proche du dossier, le prix d'entrée de gamme sera d'au moins 500 000 euros, bien plus élevé que le prix moyen d'une Ferrari