samedi, mai 30, 2020

Porsche n’a pas été épargné par la crise du Covid-19 lors des trois premiers mois de 2020

Dans la même catégorie

Dieselgate : Volkswagen devra indemniser les automobilistes en Allemagne

En Allemagne, les propriétaires de véhicules diesel Volkswagen, équipés d'un logiciel de manipulation des émissions polluantes, sont en droit...

Porsche 911 Targa: Élégante, emblématique, unique

Après les versions Coupé et Cabriolet, Porsche présente la troisième déclinaison de la dernière 911 : la 911 Targa...

L’ATTT confirme la position de Hyundai en tant que leader des ventes

Les données recueillies à partir des statistiques de l’ATTT (Agence Tunisienne des Transports Terrestres) confirment la position de Hyundai...

Porsche : Enlèvement à l’usine de Stuttgart-Zuffenhausen : une success-story qui dure depuis 70 ans

Le 26 mai 1950, le premier véhicule Porsche était réceptionné par son nouveau propriétaire à l’usine de Zuffenhausen. Une...

Porsche relance la production de ses voitures de sport

À partir de lundi prochain (le 4 mai 2020), Porsche redémarrera ses activités de production en tenant compte des...

Le résultat opérationnel accuse une baisse de 34 % en glissement annuel, à 0,6 milliard d’euros. La marge opérationnelle sur le chiffre d’affaires s’établit à 9,5 %. Le nombre de véhicules livrés recule de 5 %. Fin mars, l’entreprise avait livré 53 125 véhicules à ses clients. Les effectifs de l’entreprise sont de 35 866 salariés, en hausse de 1 % depuis le début de l’année.

Lutz Meschke, vice-président du Directoire de Porsche AG, Directeur financier (CFO) et Directeur des systèmes d’information (DSI), a déclaré : « Grâce à un excellent mix de modèles, nous avons pu enregistrer une légère hausse de notre chiffre d’affaires en glissement annuel, à 6 milliards d’euros. Les domaines d’activité autres que la vente de voitures affichent également une évolution positive. » Toutefois, l’entreprise enregistre une baisse des volumes liée à la crise du Covid-19 et une hausse des charges imputables au montant des investissements poursuivis dans les domaines de l’électrification et de la digitalisation. L’entreprise a en outre été confrontée à une hausse des frais fixes due au lancement de nouveaux modèles, notamment le Taycan. Ces dépenses n’ont pu être compensées par une augmentation des recettes au cours du premier trimestre du fait de la situation actuelle.

« La crise mondiale du Covid-19 est un défi majeur pour Porsche. Il importe de garder une approche optimiste et une gestion rigoureuse afin de pouvoir reprendre le travail à plein régime une fois la crise passée. Nous continuons d’investir dans l’électrification et de la digitalisation de nos modèles », a déclaré Oliver Blume, Président du Directoire de Porsche AG. « Dans des moments comme ceux que nous vivons, nous devons être à la hauteur de notre responsabilité sociale. Nous apportons notre aide sous forme de dons et soutenons les pouvoirs publics, notamment dans le cadre de l’approvisionnement en équipements de protection médicale. Un grand nombre de nos collaborateurs sont également engagés dans des actions bénévoles. »

« Nous voulons prendre des décisions responsables en réponse à la crise du Covid-19. Chaque crise ouvre des perspectives nouvelles, et nous y sommes attentifs », a déclaré Lutz Meschke. « Nous nous concentrons aujourd’hui pleinement sur la gestion des coûts, des liquidités et des flux de trésorerie afin de protéger notre entreprise et être prêts à poursuivre résolument notre stratégie après la crise actuelle. »

Articles récents

L’agence de coopération internationale allemande (GIZ) réitère son soutien à la relance de l’économie tunisienne

L'agence de coopération internationale allemande (GIZ) réaffirme son soutien à la relance de l'économie tunisienne et du tissu économique, ainsi...

Tunisie : Le gouvernement Fakhfakh sonne l’heure des grandes réformes

Avec un pré-bilan accablant de plus de 400 mille chômeurs et une croissance négative de 1,7% au terme du 1er trimestre 2020 sur fond de crise sanitaire, le gouvernement Fakhfakh est à la ramasse.

Tunisie – Indicateurs économiques : Contraction du déficit courant et consolidation des entrées nettes de capitaux extérieurs en 2019

Le secteur extérieur a évolué, au cours de l’année 2019, dans une conjoncture économique marquée par la faiblesse de la croissance économique suite à...

La Fédération Tunisienne de l’Hôtellerie (FTH) : Les mesures au profit du secteur, mais elles aggravent l’endettement

La Fédération Tunisienne de l'Hôtellerie (FTH) a souligné que les mesures annoncées au profit du secteur constituent une bouffée d'oxygène pour de nombreuses entreprises...

L’économie américaine s’est contractée de 5% au premier trimestre de 2020, à cause de la pandémie de Covid-19.

Le Département du Commerce américain a annoncé la deuxième série de données préliminaires sur le produit intérieur brut (PIB), concernant la période entre janvier...

Dans la même catégorie