mardi, janvier 19, 2021

Porsche n’a pas été épargné par la crise du Covid-19 lors des trois premiers mois de 2020

Dans la même catégorie

Audi leader du segment premium en Tunisie pour la 6ème année consécutive

Audi Tunisie confirme sa position de leader du marché premium en 2020 en réalisant les meilleures ventes du segment...

PSA et FCA officialisent la naissance de Stellantis

PSA et Fiat Chrysler ont conclu samedi un processus de fusion annoncé il y a un peu plus d'un...

Renault promet un futur plus rentable et plus électrique

Renault a promis jeudi de poursuivre ses réductions de coûts et de se concentrer sur une gamme réduite de...

Porsche rend hommage au concept Boxster de 1993

Porsche célèbre le 25e anniversaire de sa gamme roadster avec un modèle anniversaire en édition spéciale : le Boxster...

Renault s’associe à Plug Power dans les véhicules à hydrogène

Renault a annoncé mardi la signature d'un protocole d'accord avec l'américain Plug Power en vue de la création, d'ici...

Le résultat opérationnel accuse une baisse de 34 % en glissement annuel, à 0,6 milliard d’euros. La marge opérationnelle sur le chiffre d’affaires s’établit à 9,5 %. Le nombre de véhicules livrés recule de 5 %. Fin mars, l’entreprise avait livré 53 125 véhicules à ses clients. Les effectifs de l’entreprise sont de 35 866 salariés, en hausse de 1 % depuis le début de l’année.

Lutz Meschke, vice-président du Directoire de Porsche AG, Directeur financier (CFO) et Directeur des systèmes d’information (DSI), a déclaré : « Grâce à un excellent mix de modèles, nous avons pu enregistrer une légère hausse de notre chiffre d’affaires en glissement annuel, à 6 milliards d’euros. Les domaines d’activité autres que la vente de voitures affichent également une évolution positive. » Toutefois, l’entreprise enregistre une baisse des volumes liée à la crise du Covid-19 et une hausse des charges imputables au montant des investissements poursuivis dans les domaines de l’électrification et de la digitalisation. L’entreprise a en outre été confrontée à une hausse des frais fixes due au lancement de nouveaux modèles, notamment le Taycan. Ces dépenses n’ont pu être compensées par une augmentation des recettes au cours du premier trimestre du fait de la situation actuelle.

« La crise mondiale du Covid-19 est un défi majeur pour Porsche. Il importe de garder une approche optimiste et une gestion rigoureuse afin de pouvoir reprendre le travail à plein régime une fois la crise passée. Nous continuons d’investir dans l’électrification et de la digitalisation de nos modèles », a déclaré Oliver Blume, Président du Directoire de Porsche AG. « Dans des moments comme ceux que nous vivons, nous devons être à la hauteur de notre responsabilité sociale. Nous apportons notre aide sous forme de dons et soutenons les pouvoirs publics, notamment dans le cadre de l’approvisionnement en équipements de protection médicale. Un grand nombre de nos collaborateurs sont également engagés dans des actions bénévoles. »

« Nous voulons prendre des décisions responsables en réponse à la crise du Covid-19. Chaque crise ouvre des perspectives nouvelles, et nous y sommes attentifs », a déclaré Lutz Meschke. « Nous nous concentrons aujourd’hui pleinement sur la gestion des coûts, des liquidités et des flux de trésorerie afin de protéger notre entreprise et être prêts à poursuivre résolument notre stratégie après la crise actuelle. »

Articles récents

Bundesbank: L’économie allemande s’expose au risque d’une rechute

L'économie allemande parvient pour l'instant à rester à flot mais elle risque un "revers de taille" si les restrictions...

Dans la même catégorie