Balance commerciale alimentaire: Le déficit s’aggrave

Le déficit est dû à la baisse de la valeur des exportations alimentaires de 7,4%, notamment les exportations d’huile d’olive (-22,8%), contre une hausse des importations de 22,7%, surtout celles des céréales (+20%).

«Le déficit de la balance commerciale alimentaire s’est aggravé, à fin avril 2021, pour atteindre 574,4 millions de dinars (MD), contre un déficit de 3,2 MD, durant la même période de l’année précédente. Partant, le taux de couverture est passé de 99,8% en avril 2020, à 75,3% en avril 2021», c’est ce qui ressort du document de la balance commerciale alimentaire, publié par l’Observatoire national de l’agriculture (Onagri).

Ce déficit est dû à la baisse de la valeur des exportations alimentaires de 7,4%, notamment les exportations d’huile d’olive (-22,8%), contre une hausse des importations de 22,7%, surtout celles des céréales (+20%).

A noter que les prix des produits céréaliers (blé tendre, orge et maïs) ont poursuivi leur augmentation au cours du mois d’avril 2021, contre une légère décélération du prix de l’huile d’olive, après une forte ampleur enregistrée au cours du mois de février 2021.

Toutefois, les prix de l’huile d’olive à l’exportation ont connu une hausse de 39,7% par rapport à la même période de l’année précédente. De même, pour les tomates, dont les prix ont augmenté de 23,2%. En baisse, les prix à l’exportation des pêches (-19,5%), des dattes (-13,7%) et des agrumes (- 4,1%). Par ailleurs, à fin avril 2021, on note une baisse importante des importations de pomme de terre, des viandes et du lait et dérivés.

Articles récents

A lire également