Conseil d’affaires tuniso-africain: à la recherche de nouveaux mécanismes pour dévelloper les échanges

D’après le Conseil d’affaires tuniso-africain (Tabc), la 4e édition de la conférence internationale «Fita 2021» ( Financing investment and trade in Africa), se tiendra du 24 au 26 juin, à Tunis. La conférence essayera, lors de cette édition, d’explorer les moyens de répondre aux différentes menaces auxquelles le continent africain fait face, et ce, à travers plusieurs panels de haut niveau et des workshops. En parallèle, des rencontres B to B se tiendront les 24, 25 et 26 juin.

Le Tabc précise que cette édition du forum «Fita 2021» se focalisera sur la situation actuelle qui exige une concentration sur le continent africain. Et ce, afin de développer des mécanismes nouveaux et créatifs pour faire des affaires. Ainsi, il s’agit de redéfinir les relations commerciales et d’échange, mais aussi de repenser les politiques publiques, cibler les secteurs prioritaires et, surtout, favoriser des partenariats public-privé plus solides. Afin d’obtenir des résultats en matière de développement économique et social. Tout en traçant une voie pour sortir de la crise actuelle à laquelle notre continent fait face.

En effet, le Conseil d’affaires tuniso-africain mentionne : «La pandémie du covid-19 a eu un impact économique et humanitaire sans précédent sur les pays du monde entier, y compris et surtout ceux d’Afrique.

Depuis un an, notre continent est confronté aux conséquences désastreuses de la pandémie. Ce qui a mis à rude épreuve ses systèmes de santé déjà fragiles, et a perturbé la productivité, augmenté le chômage et la pauvreté». «Ce sont donc des facteurs qui, combinés, menacent de nuire aux progrès réalisés par l’Afrique, et ce, en matière de développement au cours de la dernière décennie», selon le conseil.

Articles récents

A lire également