vendredi, septembre 25, 2020

Déficit avoisine 7,9% du PIB à fin novembre 2019, soit 9 milliards dinars

Dans la même catégorie

Le projet du budget de l’Etat 2021 au cœur d’une réunion à la Kasbah

L'avancement de l'élaboration du projet du budget de l'Etat pour l'année 2021 a été au cœur d'une réunion, jeudi,...

Italian Exhibition Group: Ecomondo et Key Energy 2020, essentiels pour l’avenir du pays

Profondément innovants, comme toujours. En direct et par voie numérique, accessibles et sûrs, pour libérer le potentiel du marché...

Jabeur Ben Attouch: 98% des agences de voyages, menacées de faillite, d’ici fin octobre 2020

98% des agences de voyages exerçant en Tunisie, sont menacées de faillite, d'ici fin octobre 2020, si les mesures...

MIQYES 2019 : 17,6% des PME toujours bloquées et 50,4% jugent la reprise très lente et préjudiciable

Cette année, le MIQYES mesure à la fois la santé des PME en 2019 ainsi que l’impact du COVID-19...

Tunisie: l’Union Européenne lance TEX-MED ALLIANCES, le 29 septembre 2020

TEX-MED ALLIANCES « Alliances méditerranéennes des textiles pour le développement des entreprises, l’internationalisation et l’innovation », projet de coopération...

Le déficit courant a diminué, fin novembre 2019, à 9 milliards de dinars, soit 7,9% du PIB (un dinar vaut 0,35 dollar), contre 10,4 milliards de dinars, soit 9,9 du PIB en 2018, grâce à une politique monétaire ferme, selon le rapport sur la conjoncture économique sur « les développements économiques et monétaires, pour décembre 2019 », dévoilé samedi par la Banque centrale de Tunisie (BCT).

Selon la BCT, le soutien apporté à la balance des services ainsi que les rendements positifs des facteurs de production et des transferts courants ont également contribué à réduire les effets de l’important déficit de la balance commerciale du pays.

Jusqu’à fin novembre 2019, les échanges commerciaux de la Tunisie avec l’étranger ont enregistré un déficit de 17,8 milliards de dinars, en hausse de 2,7% par rapport à la même période de 2018.

A noter, dans ce sens, que le déficit énergétique de la Tunisie représente 40% du déficit commercial total du pays dont la moyenne de croissance n’a pas dépassé pas 1%.

Evoquant la balance des services, la BCT a indiqué que le rétablissement du dynamisme du secteur touristique a favorisé l’augmentation du flux mensuel de recettes touristiques, qui a dépassé 110 millions d’euros au cours du mois de novembre 2019, contre 54 millions d’euros au cours de la même période de 2018.

Les recettes touristiques sur les 11 premiers mois de l’année 2019 (calculées en euro) ont été estimées à 1,611 milliard d’euros (équivalent à 5,016 milliards de dinars), soit le plus haut niveau enregistré depuis 2010.

Selon le bilan de la BCT, les réserves tunisiennes en devises, au cours des 11 premiers mois de 2019, se sont élevées à 6,624 milliards de dollars (équivalent à 107 jours d’importation), en hausse de plus de 55% par rapport à la même période en 2018.

Depuis le début de l’année 2019 jusqu’à fin novembre de la même année, tient à rappeler la banque centrale tunisienne, la valeur du dinar tunisien a progressé de 2,6% par rapport à l’euro et de 1% par rapport au dollar américain, comparativement à ce qui a été réalisé au cours du mois de décembre de l’année 2018.

Articles récents

Le projet du budget de l’Etat 2021 au cœur d’une réunion à la Kasbah

L'avancement de l'élaboration du projet du budget de l'Etat pour l'année 2021 a été au cœur d'une réunion, jeudi,...

Italian Exhibition Group: Ecomondo et Key Energy 2020, essentiels pour l’avenir du pays

Profondément innovants, comme toujours. En direct et par voie numérique, accessibles et sûrs, pour libérer le potentiel du marché et la connaissance que le...

Jabeur Ben Attouch: 98% des agences de voyages, menacées de faillite, d’ici fin octobre 2020

98% des agences de voyages exerçant en Tunisie, sont menacées de faillite, d'ici fin octobre 2020, si les mesures d'appui financier prises par le...

USA : Le chômage nourrit les doutes sur la reprise

Les principales Bourses européennes ont terminé en baisse jeudi, l’augmentation inattendue des inscriptions au chômage aux Etats-Unis ayant ravivé les craintes d’un tassement de...

FMI: L’horizon économique mondial un peu moins sombre qu’attendu

Les perspectives d’évolution de l’économie mondiale ne sont pas aussi défavorables qu’on ne le craignait il y a trois mois, a déclaré jeudi un...

Dans la même catégorie