GIZ – Tourisme: Un partenariat avec quatre associations tunisiennes

Les associations sélectionnées visent à offrir aux visiteurs touristes de nouvelles expériences touristiques qui valorisent la richesse patrimoniale de la Ville de Carthage et celle des sites naturels à Tozeur, pour la diversification de l’offre touristique.

Le projet «Promotion du tourisme durable» mis en œuvre par l’Agence de coopération internationale allemande pour le développement (GIZ) a annoncé, hier, le lancement d’un partenariat avec quatre associations actives dans le tourisme durable et engagées pour soutenir la croissance d’un tourisme inclusif, à Carthage et Tozeur, et ce, à l’occasion de la Journée mondiale du tourisme, célébrée le 27 septembre de chaque année. Les associations sélectionnées visent à offrir aux visiteurs/touristes de nouvelles expériences touristiques qui valorisent la richesse patrimoniale de la Ville de Carthage et celle des sites naturels à Tozeur pour la diversification de l’offre touristique.

A Carthage, les projets ont été sélectionnés par des représentants de la GIZ, du ministère du Tourisme et de l’Artisanat, de la municipalité de Carthage, de l’Union européenne et de l’Agence de mise en valeur du patrimoine et de promotion culturelle (Amvppc).

Il s’agit de l’association «Didon de Carthage» qui se consacre à la promotion du patrimoine, du tourisme et de la culture. Son projet «Dourb’IA» est un guide numérique intelligent (application mobile et web) qui propose des circuits thématiques et personnalisés se basant sur l’histoire de Carthage.

Soutenir la croissance d’un tourisme inclusif
Il s’agit, également, de l’association «Kolna Nemchiw» qui encourage la pratique de la marche. Son projet «Trésor de Carthage» s’investit dans la valorisation du site et de l’histoire de Carthage en organisant des activités en plein air en faveur des visiteurs et de la population locale. A Tozeur, les représentants de la GIZ se sont réunis avec les représentants de l’Union européenne, du Commissariat régional au tourisme de Tozeur et du ministère du Tourisme autour d’un comité de sélection.

Ainsi la sélection a favorisé l’association «Irada» qui opère pour le développement de Tozeur. Son projet vise la valorisation des sites de la région à travers diverses actions et activités en plein air. Au programme de ce projet, la mise en place d’une structure d’animation, de randonnées et de camping, la réhabilitation des calèches touristiques dans la délégation de Dégache, l’organisation d’ateliers, de formations et une communication axée sur le potentiel éco-touristique de la région. Etait aussi sélectionnée, l’Association de gestion durable «Oasis Ras El Aïn» Nefta (Agdor) avec son projet «Valorisation de l’éco-sentier de la Corbeille de Nefta» qui vise la mobilisation de différentes parties prenantes locales et travaillera sur la réhabilitation du sentier. Des activités d’animation, ainsi que de marketing de la destination sont prévues pour la création d’une dynamique favorable à un meilleur accueil des visiteurs. Le projet «Promotion du Tourisme Durable» est une action conjointe de l’Union européenne en Tunisie dans le cadre du programme «Tounes Wijhetouna» et du ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ), mise en œuvre par la GIZ Tunisie, en partenariat avec le ministère du Tourisme et de l’Artisanat. Il vise à diversifier et renforcer le tourisme culturel, culinaire et de plein air . Ces actions s’alignent avec les mesures engagées pour le développement du secteur touristique à l’échelle mondiale.

La Journée mondiale du tourisme 2021 célébrée chaque année le 27 septembre, vise à faire mieux connaître, mondialement, la valeur du tourisme sur les plans social, culturel, politique et économique, ainsi que la contribution du secteur à la réalisation des objectifs de développement durable. La Journée mondiale du tourisme 2021 se concentre sur le thème : «Tourisme et croissance inclusive» dans l’objectif de porter le regard par-delà les statistiques du tourisme pour montrer que, derrière les chiffres, il y a des personnes. L’OMT invite ses Etats membres, de même que les non-membres, les organismes apparentés des Nations unies, les entreprises et les particuliers, à célébrer «la capacité incomparable que possède le tourisme de ne pas faire de laissés-pour-compte, alors que le monde amorce un mouvement de réouverture et se projette vers l’avenir».

Articles récents

A lire également