vendredi, novembre 27, 2020

IRADA: Accord de financement 1,7 MD au profit de la technopole de Sfax

Dans la même catégorie

TUNISAIR : Le chiffre d’affaire de la compagnie recule de 67,3 à fin septembre 2020

Les indicateurs d'activité trimestriels de la compagnie aérienne nationale "TUNISAIR" arrêtés au 30 Septembre 2020 font état d'une diminution...

INVESTMED : La Tunisie, l’Égypte et le Liban, grands bénéficiaires

La présidente de BUSINESSMED et vice-présidente pour l'internationalisation de la Confindustria, Mme Barbara Beltrame Giacomello, a lancé le kick-off...

PLFC 2020: Une crise financière qui requiert plus qu’un simple consensus

L’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) a entamé, vendredi, au cours d’une plénière, l’examen du projet de Loi de...

Le professeur Mahmoud-Sami Nabi appelle à l’élargissement de la suspension du service de la dette, aux pays à revenu intermédiaire

Adhérant à l’appel du Secrétaire Général des Nations Unies à l’élargissement de l’initiative de suspension du service de la...

La société « AMS » contredit les informations sur une transaction financière sur son capital

La société « AMS » porte à la connaissance de ses actionnaires, son personnel et le grand public que...

Le directeur général au développement régional à Sfax, Faouzi Ghrab et le PDG de la technopole de Sfax, Fateh Krichène ont signé, vendredi dernier 6 novembre au siège du gouvernorat, un accord de coopération pour le financement du projet de la technopole de Sfax a été signé dans le cadre du programme « Irada », financé par l’Union européenne.

L’enveloppe de financement de ce projet, qui s’étale sur deux ans, est estimée à 1,7 MDT.

Ce projet a pour objectif de développer les services liés aux secteurs des technologies de santé et de la mécanique dans la région. Il consiste à mettre en place un centre d’excellence technologique au sein de la technopole de Sfax et qui sera spécialisé dans les technologies électriques et informatiques liées au domaine de la santé.

Le programme Irada concerne 8 gouvernorats à savoir Sfax, Médenine, Gabès, Sidi Bouzid, Gafsa, Kasserine, Jendouba et Bizerte. Financé par l’UE, ce programme contribue au développement durable à travers le soutien de projets qui répondent aux spécificités et besoins de chaque région essentiellement dans les domaines de la santé, l’agriculture et les secteurs innovants.

Articles récents

La France met en œuvre sa taxe sur les géants du numérique

Le ministère français des Finances a annoncé mercredi avoir adressé, comme prévu, un avis d’imposition aux grandes entreprises technologiques...

INVESTMED : La Tunisie, l’Égypte et le Liban, grands bénéficiaires

La présidente de BUSINESSMED et vice-présidente pour l'internationalisation de la Confindustria, Mme Barbara Beltrame Giacomello, a lancé le kick-off officiel du projet INVESTMED le...

PLFC 2020: Une crise financière qui requiert plus qu’un simple consensus

L’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) a entamé, vendredi, au cours d’une plénière, l’examen du projet de Loi de Finances Complémentaire (LFC) pour l’exercice...

Le professeur Mahmoud-Sami Nabi appelle à l’élargissement de la suspension du service de la dette, aux pays à revenu intermédiaire

Adhérant à l’appel du Secrétaire Général des Nations Unies à l’élargissement de l’initiative de suspension du service de la dette (ISSD), aux pays à...

Bourses européennes: Les actions montent malgré les doutes sur les vaccins et le Brexit

Wall Street est attendue en hausse et les Bourses européennes, Londres exceptée, progressent vendredi à mi-séance, l’approche du week-end et l’absence d’une bonne partie...

Dans la même catégorie