mardi, mars 9, 2021

La Banque centrale de Tunisie (BCT) a décidé de baisser le taux d’intérêt directeur à 6,75 %

Dans la même catégorie

Inflation : Les prix à la consommation globalement stables en février 2021

En février 2021, les prix à la consommation se stabilisent après une hausse de 0,7% en janvier 2021. Cette...

BIAT LABS : L’incubateur qui va réunir les compétences

Lancé en juin 2017, Biatlabs, l’incubateur de la Biat, est le premier incubateur du secteur bancaire en Tunisie. Doté...

L’endettement du secteur agricole très élevé

Les dettes du secteur agricole ont atteint 800,5 MD en 2020, représentant 25 mille agriculteurs, a déclaré le gouverneur...

Signature d’une convention entre BH BANK ET La CNRPS

La BH Bank et la Caisse nationale de retraite et de prévoyance sociale (Cnrps) ont signé une convention portant...

Pétrole: L’Opep+ prolonge pour l’essentiel sa baisse de production

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés, réunis au sein du groupe Opep+, sont convenus jeudi de...

Le Conseil d’administration de la Banque centrale de Tunisie (BCT) a décidé, mardi, de réduire le taux du marché monétaire (TMM), soit son taux d’intérêt directeur, de 100 points de base pour le faire passer à 6,75%, une mesure inédite depuis 2011.

Cette décision, tient à expliquer la BCT, qui a été prise lors de la réunion ordinaire de son Conseil d’administration, s’inscrit dans le cadre de faire face aux effets négatifs qui pourraient être causés à l’économie tunisienne par la propagation du nouveau coronavirus (COVID-19) sur le double plan mondial et local.

Dans ce sens, la BCT n’a pas nié la possibilité d’un recul des performances de certains secteurs, dont le secteur du tourisme, une fois l’épidémie pas contrôlée dans les délais les plus proches.

Le secteur des transports aérien et maritime, en plus du secteur industriel, seraient également concernés par l’onde du choc en raison du faible taux d’exportation dû à la baisse de la demande des pays partenaires, touchés par la pandémie mondiale du COVID-19.

« Dans ce contexte, le Conseil estime qu’à défaut de maîtrise de la propagation du virus, la performance du secteur touristique, ainsi que celle des secteurs du transport aérien et maritime et du secteur industriel pourrait régresser, en relation avec la baisse du rythme d’exportation suite au repli de la demande des pays partenaires affectés et aux difficultés d’importation de matières premières et semi-produits, notamment d’origine chinoise », peut-on lire dans un communiqué de la BCT.

D’autre part, la BCT a rassuré qu’elle est prête à « prendre les mesures nécessaires pour répondre aux besoins de liquidités des banques et soutenir tous les efforts visant à entourer cette crise et ses impacts sur l’activité économique en général du pays et sur les institutions économiques en particulier ».

Jusqu’au mardi, 17 mars 2020, le ministère tunisien de la Santé a annoncé la détection de 24 cas de COVID-19 confirmés, dont 14 cas importés de l’étranger et 10 cas de contamination communautaire locale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

L’Autorité bancaire européenne victime d’une cyber-attaque

L'Autorité bancaire européenne (ABE) a indiqué lundi avoir été la cible d'une cyber-attaque tout en assurant qu'aucune donnée n'avait...

A lire également