vendredi, mars 5, 2021

La Tunisie espère accomplir 70% de son autosuffisance en médicaments produits localement au cours de l’année 2020

Dans la même catégorie

Signature d’une convention entre BH BANK ET La CNRPS

La BH Bank et la Caisse nationale de retraite et de prévoyance sociale (Cnrps) ont signé une convention portant...

Pétrole: L’Opep+ prolonge pour l’essentiel sa baisse de production

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés, réunis au sein du groupe Opep+, sont convenus jeudi de...

Chris Geiregat: La Tunisie a besoin d’une nouvelle direction économique, différente de celle de la décennie passée

« La Tunisie a besoin d’une nouvelle direction économique, une direction qui est différente de celle de la décennie...

TIA – APIA : Pour un meilleur accompagnement des investisseurs

M. Baligh Ben Soltane, président de l’Instance tunisienne de l’investissement ou Tunisia Invest Autority (TIA), et Mme Inji Dokki...

Nomination de Belgacem Tayaa au poste d’administrateur délégué de Tunisair

Le conseil d'administration de Tunisair a nommé Belgacem Tayaa au poste d'administrateur délégué de la compagnie aérienne nationale, selon...

La Tunisie ambitionne d’atteindre 70% de son autosuffisance en médicaments produits localement au cours de l’année 2020, a annoncé mardi la ministre tunisienne de la Santé par intérim, Sonia Ben Cheikh.

Intervenant lors de l’inauguration d’une unité de production relevant la société arabe des industries pharmaceutiques (SAIPH) dans la province de Ben Arous (banlieue sud de Tunis), la ministre tunisienne a déclaré aux journalistes que « cet objectif sera atteint via le renforcement des capacités stratégiques des fabricants (tunisiens) de médicaments afin de réduire le coût et l’importation pour préserver les réserves en devise ».

Selon la ministre, son ministère « œuvre à élaborer des plans et des programmes de partenariat avec toutes les parties intervenantes pour renforcer les acquis réalisés par l’industrie locale ».

Ces plans et programmes de partenariat contribueront, a-t-elle indiqué, à améliorer le taux de couverture et à promouvoir les investissements destinés à l’industrie pharmaceutique, à travers notamment l’incitation à la création de nouvelles unités pharmaceutiques pour produire les médicaments du cancer, du SIDA, de l’hépatite ainsi que les vaccins et médicaments vitaux.

Dans ce sens, la ministre tunisienne a insisté que la politique du gouvernement en la matière « se fonde sur le développement des partenariats extérieurs en garantissant un climat fertile pour l’investissement national et extérieur qui repose sur la facilitation des procédures, la réduction des délais d’octroi des autorisations de mise sur le marché (AMM) outre la révision des critères de priorisation dans l’enregistrement des médicaments.

Basée en Tunisie, la SAIPH est une société spécialisée dans la fabrication des médicaments. Pour l’année 2018, elle a affiché un chiffre d’affaires de 71 millions de dinars tunisiens (environ 23,9 millions de dollars).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Première mondiale du Cross Turismo : la sportive électrique polyvalente

Porsche a présenté le Taycan Cross Turismo au public ce jour dans le cadre d’une première mondiale virtuelle. Le...

A lire également