samedi, janvier 23, 2021

Secteur industriel: Les sociétés industrielles dégagent-elles assez de marges ?

Dans la même catégorie

Wall Street: La Bourse de New York en baisse avec la pandémie, Intel et IBM

La Bourse de New York a ouvert en baisse vendredi, les inquiétudes face à l'épidémie due au coronavirus et...

La FTDES appelle à suspendre le paiement de la dette

Le Forum tunisien pour les droits économiques et sociaux (FTDES) plaide lors d’un communiqué publié hier en faveur de...

Un deuxième décaissement des subventions dédiées au transport, avant fin janvier 2021

Un deuxième décaissement des subventions destinées aux exportateurs tunisiens et accordées au transport aura lieu d'ici fin janvier 2021,...

Les Bourses européennes montent après des records à Wall Street

Les Bourses européennes ont terminé en hausse mercredi et Wall Street a inscrit de nouveaux records juste avant la...

Banque Mondiale: La pandémie responsable de la hausse de l’extrême pauvreté

Actualisation des estimations de l’impact de la pandémie du Covid-19 sur la pauvreté : retour sur 2020 et perspectives...

MAC SA vient de publier une analyse sur les sociétés industrielles cotées en bourse.

Dans cette analyse, l’intermédiaire en bourse a rappelé les différentes marges dégagées par les principaux groupes et sociétés cotées opérant dans le secteur industriel sans recourir pour autant à la comparaison vu la spécificité de chaque groupe et/ou de chaque société (secteur d’activité, structure du chiffre d’affaires, structure du capital, taux d’endettement, etc).

MAC SA a retenu comme échantillon, dans cette étude, les groupes et sociétés réalisant un chiffre d’affaires supérieur à 80 millions de dinars et qui sont au nombre de 21.

Cette analyse révèle que :

  • Les 21 sociétés ont enregistré une croissance moyenne de 12.3% de leurs revenus ;
  • Elles ont réalisé un niveau de marge brute moyen de 35% ;

Sur les trois dernières années, 8 sociétés seulement sur 21 affichent des niveaux de marge moyens supérieurs à 10%, 9 sociétés des marges inférieures à 7% et le reste en territoire négatif.

Il est à signaler que la crise économique provoquée par la pandémie du coronavirus est tombée à merveille pour certaines d’elles à l’instar de SAH (Vente de détergents et des produits de nettoyage) et Eurocycles (Forte demande sur les Vélos à l’export).

Parmi les sociétés les plus performantes, si Unimed, affiche la marge brute d’exploitation la plus élevée, la SFBT a dégagé en 2019 la marge nette la plus élevée soit 17.5% . Mais en moyenne et sur 3 ans, c’est Unimed qui vient en première place avec une marge nette de 18.5%.

L’analyse de MAC SA aboutit aux conclusions suivantes :

  • les sociétés industrielles cotées en bourse, objet de l’échantillon, peuvent dégager de meilleures marges ;
  • la limite de la taille des sociétés et les schémas de financement classiques retenus peuvent être à l’origine de ce constat ;
  • Les sociétés devraient réfléchir à améliorer leurs niveaux de marges tout en faisant participer tout l’environnement entrepreneurial (Etat, chefs d’entreprises et bailleurs de fonds).

Télécharger la Note de MAC SA

Articles récents

Bourses européennes: Les actions rattrapées par les risques sanitaires et économiques

Les Bourses européennes ont fini en baisse vendredi, de nouvelles restrictions sanitaires et des indices d'activité attestant la contraction...

Dans la même catégorie