TUNISIE : Perenco rachète les parts de Petrofac dans l’exploitation du gisement Chergui

Le producteur britannique Petrofac a convenu de céder ses 45% de parts dans le gisement gazier de Chergui à Perenco. Cette opération marque une nouvelle étape dans la stratégie de reconversion du groupe vers un business model léger en capitalisant sur ses actifs non stratégiques.

« Cette transaction démontre que nous réalisons notre objectif de concentration sur des actifs plus stratégiques qui consistent en la réduction de l’intensité de notre capital », a déclaré Alastair Cochran (photo), le directeur financier de Petrofac.

Selon les termes de l’accord signé avec Perenco, tous les employés du gisement de Chergui seront transférés au repreneur. Il faut indiquer que la transaction sera conclue avant la fin de cette année.

Le champ gazier de Chergui, situé sur l’île de Kerkennah, près de Sfax, a été découvert dans le cadre du permis d’exploration de West Kerkennah, octroyé à la fin des années 1970. Petrofac a acquis en 2006 une participation de 45% dans la concession de Chergui auprès d’ETAP, la compagnie pétrolière nationale tunisienne, pour une contrepartie en espèces d’environ 30 millions de dollars.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici