samedi, janvier 23, 2021

Twitter suspend le compte de Donald Trump de façon permanente

Dans la même catégorie

Wall Street: La Bourse de New York en baisse avec la pandémie, Intel et IBM

La Bourse de New York a ouvert en baisse vendredi, les inquiétudes face à l'épidémie due au coronavirus et...

Wall Street: La Bourse de New York continue d’enchaîner les records

La Bourse de New York a ouvert sur des records jeudi avant de céder un peu de terrain, les...

Samsung dévoile ses dernières innovations pour une « Better Normal for All » au CES 2021

Samsung améliore l'expérience à la maison avec des produits comme le Bespoke 4-Door Flex, le MICRO LED 110 pouces...

La Banque du Canada attend une amélioration après un premier trimestre difficile

L'arrivée des vaccins contre le COVID-19 et les soutiens monétaires et budgétaires permettent d'espérer une amélioration de la conjoncture...

Banque Mondiale: La pandémie responsable de la hausse de l’extrême pauvreté

Actualisation des estimations de l’impact de la pandémie du Covid-19 sur la pauvreté : retour sur 2020 et perspectives...

Twitter a annoncé vendredi avoir suspendu le compte de Donald Trump de façon permanente, craignant que les publications du président américain n’incitent à la violence.

« Après avoir examiné le contenu de tweets récents publiés par le compte @realDonaldTrump et au vu du contexte actuel, nous avons pris la décision de suspendre ce compte afin de limiter les risques d’incitations à la violence », a déclaré le réseau social.

Twitter avait déjà temporairement bloqué mercredi le compte de Donald Trump, qui compte plus de 88 millions d’abonnés, après que des des centaines de ses partisans ont pénétré de force dans le Capitole dans le but de faire annuler la défaite du républicain lors de l’élection présidentielle américaine.

La Maison Blanche n’a pas fait de commentaire dans l’immédiat.

Plus tôt vendredi, Twitter avait annoncé qu’il suspendrait de façon permanente les comptes publiant du contenu QAnon, dont celui de Michael Flynn, un ancien conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump, et celui de Sidney Powell, un ancien avocat de la campagne du président.

Le mouvement QAnon est apparu dans le sillage de la théorie dite du « pizzagate » durant la campagne électorale de 2016, une théorie selon laquelle de hauts responsables du Parti démocrate dirigeaient un réseau pédophile depuis la cave d’une pizzeria de Washington.

Ce mouvement s’appuie sur des publications anonymes mais attribuées à un prétendu haut responsable de l’administration Trump surnommé « Q », selon lesquelles des responsables démocrates et des stars de Hollywood vouent un culte au diable, mangent des enfants ou auraient été remplacés pour certains par des comédiens après avoir été exécutés sur ordre de tribunaux militaires secrets.

Le FBI considère ce mouvement comme un risque potentiel de violence sur le sol américain, certains de ses partisans ayant commis des meurtres et des enlèvements.

Articles récents

Bourses européennes: Les actions rattrapées par les risques sanitaires et économiques

Les Bourses européennes ont fini en baisse vendredi, de nouvelles restrictions sanitaires et des indices d'activité attestant la contraction...

Dans la même catégorie