mardi, septembre 22, 2020

Les 9 conseils de Warren Buffett pour être un bon investisseur

Dans la même catégorie

Kais Saied annonce le passage à la deuxième phase de la réalisation du projet de la cité médicale à Kairouan

Le Chef de l'Etat, Kais Saied, a annoncé vendredi le passage à la deuxième phase du projet de réalisation...

Energie solaire: Inauguration de la première station en Tunisie « Chams Enfidha »

La première station d'énergie solaire en Tunisie "Chams Enfidha" dotée d'une capacité de 1 mégawatt et implantée dans la...

Tunisie – Énergie solaire : Achèvement de deux projets de production d’électricité

Les autorités tunisiennes ont annoncé l’achèvement des travaux de deux champs de production de l'électricité à partir de l'énergie...

FIPA: Baisse de 24,1% des investissements étrangers lors du premier trimestre 2020

Pour le premier trimestre 2020, la Tunisie a enregistré une baisse de 24.1% des investissements étrangers, qui se situent...

L’Etat prend en charge 3 points du taux d’intérêt sur les crédits d’investissement destinés aux PME

L’Etat prend en charge la différence entre le taux d’intérêt des crédits d’investissement et le taux moyen du marché...

Le plus célèbre des investisseurs a une qualité: il n’hésite pas à régulièrement faire part des préceptes qui l’ont mené à la réussite. En voici quelques-uns.

Devenir aussi riche que Warren Buffet n’est évidemment pas tâche aisée. Mais le plus célèbre des investisseurs, troisième fortune mondiale selon Forbes avec 67,2 milliards de dollars, n’est pas avare de conseils. Il en donne même régulièrement dans la fameuse lettre aux investisseurs qu’il publie chaque année, ou même lorsqu’il est sollicité dans les médias. Voici donc certains préceptes à appliquer pour tenter de marcher sur ses pas.

1/ Se faire confiance…

Un des credo de Warren Buffett est de se démarquer. « Vous devez séparer votre opinion de la foule. Le grégarisme tend à paralyser tous ces gros QI (…) être malin cela ne veut pas toujours dire être rationnel. Pour être un investisseur qui rencontre le succès, vous devez faire fi des peurs et de la cupidité des gens qui vous entourent, même si cela semble presque impossible », a-t-il récemment affirmé selon Yahoo Finance.

2/…mais savoir aussi s’entourer

Penser qu’on est le meilleur n’est pas non plus une panacée. Avoir autour de soi des hommes de confiance et plus intelligents que soi peut ainsi rapporter. « Il est mieux de fréquenter des gens qui sont meilleurs que vous. Choisissez des associés dont le comportement est meilleur que le vôtre et vous serez dans la bonne direction », recommande-t-il d’après Time.

3/ Investir dans des entreprises que l’on comprend

Warren Buffett a toujours répugné à mettre des billes dans la high tech. Pas parce qu’il pense que le secteur n’a aucun potentiel de croissance mais tout simplement parce qu’il n’y comprend rien. « N’investissez jamais dans une entreprise que vous ne comprenez pas », conseille-t-il d’ailleurs selon Forbes. Lui-même essaie de mettre de l’argent « dans une compagnie qui est si florissante qu’un idiot peut être à sa tête. Parce que cela arrivera tôt ou tard ».

4/ Penser à long terme

Warren Buffett est connu pour cet adage: ne pas céder aux sirènes de l’immédiat et penser un investissement comme étant quelque chose qui doit durer. « Vous devez résister à la tentation. Si vous n’êtes pas prêt à garder une action pendant 10 ans, ne songez même pas à la détenir pendant 10 minutes », écrivait-il dans sa lettre aux investisseurs de 1996. 7 avant, il affirmait que « le temps est l’ami des bonnes entreprises, l’ennemi des mauvaises ».

5/ Ne pas s’emballer lorsque le marché est en hausse

Dans sa lettre aux investisseurs de 2013, le sage d’Omaha écrit « qu’un marché haussier c’est comme le sexe. Le meilleur moment c’est juste avant que cela ne s’arrête ». C’est pourquoi Warren Buffett estime que l’investisseur débutant ne doit jamais entrer sur le marché lorsque tout va bien. Il doit accumuler des actions au fur et à mesure et ne pas s’en séparer dès le premier coup dur.

6/ Diversifier ses actions

Dans la même lettre de 2013 Buffett affirme que les investisseurs débutants ne doivent pas essayer de chercher la perle rare parmi les titres cotés en Bourse. Au contraire il leur conseille d’investir sur un ensemble d’entreprises diverses qui, ensemble, doivent afficher de bons résultats. Ce pourquoi il recommande plutôt aux non-initiés de jeter leur dévolu sur les trackers, ces produits qui répliquent la performance d’un indice boursier. Notons au passage que Buffett considère qu’il n’y a pas besoin d’être un génie en finance. « C’est n’est pas un métier ou les mecs qui ont un QI de 160 battent ceux qui ont un QI de 130 ». Encore faut-il maîtriser les bases…

7/ Ne pas croire pas que les investissements les plus complexes sont les meilleurs

« Si vous êtes dans le vrai en misant sur une compagnie qui dépend largement d’un seul facteur facile à comprendre et stable, le bénéfice sera le même que si vous avez correctement analysé une alternative caractérisée par de nombreuses et complexes variables », affirmait le plus célèbre des investisseurs dans sa lettre de 1994, rapporte Business Insider.

8/ Avoir un esprit sain dans un corps sain

« Vous n’avez qu’un seul esprit et un seul corps. Et les deux doivent durer une vie entière. Si vous n’en prenez pas soin, vous serez une épave dans quarante ans ». Avant de vouloir investir Bourse, investissez donc dans votre santé dit en somme celui qui, à 85 ans, semble toujours en pleine forme.

9/ Continuer de se cultiver

Ce conseil va de pair avec le précédent. Warren Buffett est connu pour entretenir en permanence son savoir. Au début de sa carrière, il avalait pas moins de 1.000 pages chaque jour. Et il passerait encore 80% de son temps libre à lire aujourd’hui. A priori la recette a clairement bien fonctionné. « Le meilleur investissement que vous puissiez faire c’est de miser sur vos propres capacités », a plusieurs fois affirmé le grand sorcier de la Finance.

« Warren Buffett est devenu un sacré bon investisseur depuis le jour où je l’ai rencontré et c’est la même chose pour moi. Si nous avions stagné à notre niveau de départ avec les connaissances que nous avions alors, nous n’aurions clairement été plus mauvais », confirmait en 2014 son principal associé Charlie Munger.

BFMTV

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Rosthom Fadhli, nouveau gouverneur de la Banque d’Algérie

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a annoncé, dimanche à Alger, la nomination de M. Rosthom Fadhli,...

Arab Tunisian Bank- Un résultat net quasiment inchangé à 5,1 MDT au 30 juin 2020

Les états financiers semestriels de l'Arab Tunisian Bank arrêtés au 30 Juin 2020 font ressortir une hausse de 16,64% de ses produits d'exploitation bancaires...

Tarek Cherif: «Le projet de loi relatif à l’intégration de l’économie parallèle ne comporte pas de mesures concrètes pour dynamiser l’économie»

Le projet de loi relatif à l'intégration de l'économie parallèle et à la lutte contre l'évasion fiscale, ne comporte pas de mesures concrètes, visant...

MAC SA : « 2020, l’année de tous les défis pour les banques tunisiennes » et l’adoption des normes IFRS en 2021

L'intermédiaire en Bourse MAC S.A vient de publier une note sur les banques tunisiennes intitulée « 2020, l’année de tous les défis pour les...

OCDE: Le PIB mondial devrait diminuer de 4,5% en 2020, avant de se redresser pour augmenter de 5 % en 2021

L'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) vient de publier son rapport portant sur « les perspectives économique : Coronavirus, vivre dans l’incertitude...

Dans la même catégorie