dimanche, novembre 29, 2020

Le Fonds International pour la Conservation de Houbara Reçoit un Prix d’Honneur au Forum Economique de Fès Meknès au Maroc

Dans la même catégorie

CEA : Les pays de l’Afrique du Nord doivent renforcer l’intégration économique pour consolider la résilience face à la Covid-19

Les participants à la 35ème réunion du Comité intergouvernemental de hauts fonctionnaires et d’experts (CIHFE) du Bureau sous-régional de...

Les envois de fonds devraient reculer de 8% dans la région MENA en 2020 et 2021

Les transferts d’argent vers les pays à revenu faible et intermédiaire devraient se replier à 508 milliards de dollars...

Italie : les thèmes environnementaux de la zone euro-méditerranéenne et d’Afrique du Nord dans la digital double green week d’Ecomondo et Key Energy. En...

Dans les starting-blocks, l’inauguration du plus grand salon numérique pour le monde de l’écologie, Ecomondo et Key Energy d’Italian...

Porsche Middle East and Africa signe son meilleur troisième trimestre sur ces 5 dernières années

Fort d’une solide croissance de 5 %, Porsche Middle East and Africa FZE (PME) n’a jamais réalisé un si...

Tourisme : Le groupe Radisson Hotel s’apprête à faire sa première entrée dans la capitale Tunis

Radisson Hotel, l’un des groupes hôteliers les plus importants au monde, ambitionne de poursuivre son développement et d’accélérer sa...

Le Fonds International pour la Conservation de Houbara (IFHC) a reçu un prix d’honneur au Forum Economique de Fès, Meknès qui a eu lieu pour la première fois cette année entre le 10 et le 12 mai à Fès, au Maroc. Le Forum a été organisé Par la Chambre de Commerce, de l’Industrie et des Services de Fès Meknès.

Le Fonds a été honoré pour toute ses contributions à l’essor économique de la communauté marocaine locale grâce à ses efforts fournis en matières du développement durable pour la conservation de l’outarde Houbara. Le Représentant du Fonds à la cérémonie de remise des prix, S.E. Majid Al Mansouri, Membre et Rapporteur du Conseil d’Administration de l’IFHC et Directeur Général, a reçu le prix au Forum qui a rassemblé des décideurs nationaux et internationaux qui s’intéressent aux problèmes économiques et encouragent les investissements et le commerce.

L’IFHC a également été honoré pour sa tâche importante visant à développer les communautés entourant les deux centres d’élevage de Houbara sis à Missour et Enjil et pour son engagement à offrir un soutien infrastructurel, social et économique dans ces zones clés. Grâce à la garantie d’emploi aux résidents locaux dans les centres d’élevage de Houbara, l’IFHC s’est révélé être un partenaire socio-économique privilégié au Maroc, puisque 92% de la main-d’œuvre est marocaine. Le Fonds a également été reconnu pour l’utilisation de la technologie la plus récente qui a aidé les employés du Fonds dans leur développement professionnel.

Plus précisément, l’IFHC a largement contribué à l’infrastructure environnante à côté des deux centres grâce à la construction de routes et de ponts par le gouvernement des Émirats Arabes Unis qui a toujours été un partisan de l’IFHC et de ses projets au Maroc. En outre, l’IFHC a soutenu la construction de barrages dans plus d’un emplacement, d’un aéroport à Bouarfa et des programmes sanitaires dans trois hôpitaux. Le Fonds a également contribué au développement de la communauté en soutenant la construction de maisons et de mosquées et en fournissant de l’eau et de l’électricité dans les villages de Tendrara et Ain Echchair.

A l’occasion de l’attribution du prix, S.E. Majid Al Mansouri a déclaré : « C’est un grand honneur pour nous d’être aujourd’hui présent au Forum Economique de Fès Meknès et de recevoir ce prix reconnaissant le travail que nous avons fait au Maroc. Notre relation avec les communautés locales reste forte et constitue une priorité pour nous dans le cadre de nos efforts de collaboration avec le gouvernement marocain qui nous a toujours soutenu dans toutes nos initiatives. Nous nous sommes engagés envers les marocains et nous continuerons à veiller à ce que, d’un point de vue socio-économique, ils reçoivent une coopération cohérente du Fonds qui n’aurait pas pu atteindre autant sans leur travail acharné. Il y a toujours eu une relation de longue date et un lien historique entre les Émirats Arabes Unis et le Maroc et nous sommes très reconnaissants pour les efforts déployés par le gouvernement et le peuple ».

Il a également souligné : « Le Fonds International pour la Conservation de Houbara œuvre pour la réussite des efforts du feu Cheikh Zayed Bin Sultan Al Nahyan initiés dans les années 1970 et de la stratégie de Son Altesse Cheikh Khalifa bin Zayed bin Sultan Al Nahyan, Président des Émirats Arabes Unis, visant à restaurer l’outarde Houbara aux Émirats Arabes Unis, dans la Péninsule Arabique et dans d’autres pays de la gamme des oiseaux. N’oublions pas la vision de Son Altesse le Cheikh Mohammed bin Zayed Al Nahyan, le Prince héritier d’Abu Dhabi et le Commandant Suprême Adjoint des Forces Armées des Émirats Arabes Unis et le Président du Conseil de l’IFHC, visant le développement durable pour ces oiseaux, leur élevage en captivité et leur libération dans la nature. »

S.E. Majid Al Mansouri a ajouté que dans l’avenir, le Fonds poursuivra ses efforts du développement durable en matière de l’élevage et de la conservation de Houbara, aidé par les communautés locales au Maroc qui, au cours des années, ont toujours été dédiés à ce projet important qui est le plus grand projet au monde pour l’outarde Houbara.
L’IFHC supervise un vaste réseau de projets mondiaux affiliés pour la conservation d’une averse de Houbara ainsi que des programmes d’élevage de Houbara en captivité. Il est considéré comme l’autorité principale responsable pour la compréhension et la protection de cet oiseau noble, qui est si important pour le patrimoine et la culture arabes.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

La France met en œuvre sa taxe sur les géants du numérique

Le ministère français des Finances a annoncé mercredi avoir adressé, comme prévu, un avis d’imposition aux grandes entreprises technologiques...

INVESTMED : La Tunisie, l’Égypte et le Liban, grands bénéficiaires

La présidente de BUSINESSMED et vice-présidente pour l'internationalisation de la Confindustria, Mme Barbara Beltrame Giacomello, a lancé le kick-off officiel du projet INVESTMED le...

PLFC 2020: Une crise financière qui requiert plus qu’un simple consensus

L’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) a entamé, vendredi, au cours d’une plénière, l’examen du projet de Loi de Finances Complémentaire (LFC) pour l’exercice...

Le professeur Mahmoud-Sami Nabi appelle à l’élargissement de la suspension du service de la dette, aux pays à revenu intermédiaire

Adhérant à l’appel du Secrétaire Général des Nations Unies à l’élargissement de l’initiative de suspension du service de la dette (ISSD), aux pays à...

Bourses européennes: Les actions montent malgré les doutes sur les vaccins et le Brexit

Wall Street est attendue en hausse et les Bourses européennes, Londres exceptée, progressent vendredi à mi-séance, l’approche du week-end et l’absence d’une bonne partie...

Dans la même catégorie