jeudi, mars 4, 2021

Maroc: L’avionneur canadien Bombardier va céder son usine de Casablanca

Dans la même catégorie

Afrique-Infrastructure : La Route transsaharienne reliant six pays africains dont la Tunisie bientôt achevée

Le projet de la Route transsaharienne reliant six pays africains à savoir l'Algérie, la Tunisie, le Mali, le Niger,...

Le plus grand salon de l’écologie – Ecomondo et Key Energy, voici les dates 2021 : 26-29 octobre, au salon de rimini (italie)

L’année 2021 sera riche en importants rendez-vous internationaux pour l’économie verte. Parmi les plus importants, ceux d’Italian Exhibition Group...

CEA : Les pays de l’Afrique du Nord doivent renforcer l’intégration économique pour consolider la résilience face à la Covid-19

Les participants à la 35ème réunion du Comité intergouvernemental de hauts fonctionnaires et d’experts (CIHFE) du Bureau sous-régional de...

Les envois de fonds devraient reculer de 8% dans la région MENA en 2020 et 2021

Les transferts d’argent vers les pays à revenu faible et intermédiaire devraient se replier à 508 milliards de dollars...

Italie : les thèmes environnementaux de la zone euro-méditerranéenne et d’Afrique du Nord dans la digital double green week d’Ecomondo et Key Energy. En...

Dans les starting-blocks, l’inauguration du plus grand salon numérique pour le monde de l’écologie, Ecomondo et Key Energy d’Italian...

Le Groupe industriel canadien ne va pas quitter le Maroc mais cède son usine à des sous-traitants, a affirmé lundi le ministre marocain de l’Industrie et du Commerce, Moulay Hafid Elalamy.

« Bombardier ne quitte pas le Maroc, mais cède son usine à des sous-traitants qui travailleront pour le groupe », a précisé le ministre lors d’une conférence de presse tenue lundi à Casablanca.

L’usine Bombardier du Maroc (400 salariés) et celle de Belfast en Irlande du Nord (3 400 emplois) font partie du même package à céder. Parmi les prétendants, figurent de grandes entreprises comme Airbus, l’anglais JKM ou encore l’américain Spirit.

« Dans trois semaines au plus tard, nous saurons quelle est l’entreprise qui sera retenue », a annoncé le ministre.

Cette précision intervient quelques jours après l’annonce faite par le constructeur aéronautique canadien Bombardier, qui cède ses activités au Maroc, pour se concentrer sur l’assemblage, la R&D et une partie du marketing.

Selon un communiqué publié jeudi dernier sur son portail internet, Bombardier a annoncé qu’elle consolidera ses actifs aéronautiques en un seul secteur d’activité simplifié et pleinement intégré, Bombardier Aviation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Bourses européennes: Des indicateurs US décevants freinent la hausse des actions

Les Bourses européennes ont terminé en ordre dispersé mercredi et loin de leurs plus hauts du jour tandis que...

A lire également