mercredi, décembre 2, 2020

Ali Kooli : Réorientation du programme « Irada », C’est parti pour le lancement des appels à proposition

Dans la même catégorie

Pétrole: L’Opep veut croire à un accord malgré le report des discussions

Les cours du pétrole étaient hésitants mardi dans l’attente de l’issue des discussions entre les pays de l’Opep et...

L’OCDE prévoit une amélioration des perspectives économiques mondiales

Les perspectives de l’économie mondiale s’éclaircissent dans un contexte marqué par l’arrivée attendue des premiers vaccins contre le coronavirus...

L’économie tunisienne a enregistré une contraction sans précédent de 10% durant les neuf premiers mois de 2020

Le Conseil a tenu sa réunion périodique à distance le 30 novembre 2020 et a pris connaissance au début...

La crise économique, les difficultés et les solutions à privilégier

La Tunisie semble vivre une situation politique et économique inédite. Cette crise a mis l'économie tunisienne à genoux, mettant...

L’Opep+ doit choisir entre prolonger les restrictions et augmenter l’offre

Les pays membres de l’Opep+ vont débattre ce lundi et mardi de l’intérêt de prolonger d’au moins trois mois...

En présence de M. Ali Kooli, ministre de l’Économie, des Finances et du soutien à l’Investissement, une conférence de presse s’est tenue, hier, au siège du ministère, au cours de laquelle, été annoncé le coup d’envoi des appels à proposition du Programme IRADA dans le cadre de la réorientation du programme et suite à la crise sanitaire (COVID-19).

L’objectif de ces appels à proposition est de favoriser la reprise économique dans les 8 gouvernorats du Programme. La pandémie du COVID-19 a profondément impacté l’économie tunisienne et tout particulièrement les PMEs et TPEs qui sont les principales bénéficiaires du programme IRADA. À ce titre, une enveloppe de près de 7,8 millions de dinars (2,4 millions d’euros) sera allouée par les ODS (Office de développement du Sud), CGDR (Commissariat Général au Développement Régional), ODCO (office de développement du Centre Ouest) et ODNO (office de développement du Nord).

30 novembre 2020, date butoir de la réception des appels à proposition

Les appels à proposition visent à identifier au moins 5 projets par gouvernorat cible favorisant la génération d’impacts positifs en termes de croissance de l’investissement, d’augmentation de valeurs ajoutées au niveau local, de création d’emploi et visant à promouvoir, dans les gouvernorats respectifs, des activités post-crise COVID-19, notamment dans les thématiques suivantes : Innovation technologique, commerce électronique, environnement et agriculture durable, amélioration de l’industrie de la santé et/ou de la sécurité au travail.

Un intérêt particulier sera porté au caractère durable des projets, notamment à leur capacité de générer des impacts positifs en matière de respect de l’environnement et d’employabilité des populations vulnérables (notamment femmes et jeunes).

En outre, une attention accrue sera portée aux projets favorisant les actions suivantes : introduction de nouvelles pratiques, technologies, approches, labels, concepts de production, développement de l’économie circulaire (valorisation des sous-produits, limitation et recyclage des déchets, valorisation des ressources), structuration des groupements de producteurs, l’accès aux marchés, accompagnements des entreprises du secteur privé, renforcement de la compétitivité, et plus généralement les actions contribuant au renforcement de l’écosystème de l’innovation et de l’entrepreneuriat.

1,6 million d’euros à la disposition des PMEs et TPEs touchées par la pandémie

Les enveloppes financières des demandes de subvention dans le cadre des présents appels à proposition seront comprises, selon les gouvernorats, entre 50 000 DT et 250 000 DT, a déclaré Mohamed Daraa, responsable national du programme « IRADA ».

Les entreprises, les startups, les PMEs et les TPEs qui sont intéressés par le soutien financier et l’accompagnement du programme « IRADA » sont appelés à déposer leurs dossiers selon un modèle à suivre, qui est déjà disponible sur site, avant le 30 novembre 2020. Les concernés peuvent déposer leurs dossiers sur les sites suivants :

  • www.ods.nat.tn (Medenin, Gébés, Gafsa)
  • www.odco.nat.tn ( Gaserine, Sidi Bouzid)
  • www.cgdr.nat.tn (Bizerte, Sfax)
  • www.odno.nat.tn ( Jandouba)

Il est à souligner que dans le cadre du soutien des PMEs et TPEs lors du déclenchement de la pandémie, le programme IRADA a consacré une enveloppe de 1,6 million d’euros afin d’aider les entreprises à faire face à cette crise.

La moitié du montant global consacrée pour le programme « IRADA » a été déjà puisée

Pour rappel, « IRADA » est un programme de coopération financé par l’Union européenne et mis en œuvre par le ministère de l’Économie, des Finances et du soutien à l’Investissement et le ministère de la Jeunesse, du Sport et de l’Intégration professionnelle. Ce programme accompagne le déploiement du processus de décentralisation, à travers le soutien des acteurs régionaux dans 8 gouvernorats ciblés (Bizerte, Gabès, Gafsa, Jendouba, Kasserine, Médenine, Sidi Bouzid et Sfax). Il vise notamment à structurer la collaboration entre le secteur privé et le secteur public au niveau régional pour le développement du secteur privé et la création d’emploi dans les régions. Ce programme, financé par un don de l’Union européenne de 32 millions d’euros (environ 100 millions de dinars). A ce propos, M.Ali Kooli, ministre de l’Économie, des Finances et du soutien à l’Investissement, a déclaré que la moitié de ce montant a été déjà puisée.

SourceK.A

Articles récents

Pétrole: L’Opep veut croire à un accord malgré le report des discussions

Les cours du pétrole étaient hésitants mardi dans l’attente de l’issue des discussions entre les pays de l’Opep et...

L’OCDE prévoit une amélioration des perspectives économiques mondiales

Les perspectives de l’économie mondiale s’éclaircissent dans un contexte marqué par l’arrivée attendue des premiers vaccins contre le coronavirus et la reprise de l’économie...

L’économie tunisienne a enregistré une contraction sans précédent de 10% durant les neuf premiers mois de 2020

Le Conseil a tenu sa réunion périodique à distance le 30 novembre 2020 et a pris connaissance au début de ses travaux des évolutions...

La crise économique, les difficultés et les solutions à privilégier

La Tunisie semble vivre une situation politique et économique inédite. Cette crise a mis l'économie tunisienne à genoux, mettant en péril la stabilité et...

Grande-Bretagne: Les nouveaux équipements 5G de Huawei interdits dès septembre 2021

Les opérateurs britanniques ne devront plus installer de nouveaux équipements 5G fabriqués par Huawei à compter de septembre 2021, a annoncé lundi le gouvernement,...

Dans la même catégorie