dimanche, février 28, 2021

Banque Centrale de Tunisie (BCT) : Le mécanisme de garantie de l’Etat, désormais opérationnel

Dans la même catégorie

Mourad Ben Hassine : «Code Online» une nouvelle application qui proposera les prix de détail dans différents marchés tunisiens

«L’Institut national de la consommation s’apprête à lancer, à partir de la deuxième quinzaine de mars prochain, une nouvelle...

Tunisie Clearing, accréditée émetteur officiel

Tunisie Clearing a été accréditée en qualité d’émetteur officiel des Identifiants d’entités juridiques (LEI) par la Fondation Internationale des...

Situation financière du pays: Réserves de change dans le rouge

Selon la méthode ARA, régime flottant, la fourchette d’adéquation des réserves d’un pays doit être comprise entre 100% à...

Dégradation de la notation souveraine de la Tunisie par Moody’s: Les analystes s’inquiètent et espèrent un réveil des consciences

La Tunisie a subi, encore une fois, une dégradation de sa note souveraine, par l’agence Moody’s. L’agence de notation...

QNB remporte 7 prix prestigieux dans le cadre de l’enquête d’Euromoney sur les services de Banque Privée

Le groupe QNB, la plus grande institution financière au Moyen-Orient et en Afrique (MEA), a été primée pour ses...

La Banque Centrale de Tunisie (BCT) vient de promulguer la circulaire relative au refinancement, sous certaines conditions, par la BCT des banques tunisiennes de l’effort de financement des entreprises touchées par la crise du Coronavirus. Cette circulaire, qui s’ajoute au décret n°6-2020 déjà promulgué par le Chef de Gouvernement, dans sa partie mécanismes de garantie de l’Etat, constitueront le socle du financement de l’entreprise durant cette période difficile et ce dans le but d’assurer à la fois le maintien des activités de ces entreprises et surtout de contribuer à leur relance. Le mécanisme de garantie de l’Etat, désormais opérationnel, peut être utilisé par les clients qui peuvent faire, dès à présent, la demande à leurs banques.

Le secteur bancaire qui a, depuis le début de la crise, commencé à accompagner les entreprises ne manquera pas d’augmenter encore plus sa contribution avec les nouveaux textes pour permettre un retour à la normale de ses entreprises-clientes et, plus globalement, de l’économie tunisienne. La période qui se profile est une période délicate durant laquelle il faudra faire preuve d’une flexibilité et d’une célérité dans toutes les phases de traitement des dossiers et surtout dans le processus global (intra et extra banques) de mise en place des concours, de leur refinancement et de leur couverture. Ce n’est qu’ainsi que les objectifs ciblés par les nouveaux textes peuvent être atteints. Le secteur bancaire, lui, s’engage, comme à l’accoutumée, à faire preuve d’un grand sens de la responsabilité et d’une grande réactivité en cette période cruciale.

Articles récents

Tunisie Clearing, accréditée émetteur officiel

Tunisie Clearing a été accréditée en qualité d’émetteur officiel des Identifiants d’entités juridiques (LEI) par la Fondation Internationale des...

A lire également