BCT: Évolutions économiques et monétaires et perspectives à moyen-terme

Contexte international :
Affermissement des incertitudes politiques et économiques et de tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine, impactant les perspectives de la croissance mondiale.

Léger rebond de l’inflation dans le monde, tout en demeurant à des niveaux relativement faibles, au cours du premier trimestre de l’année 2019, tirée principalement par le redressement des prix de l’énergie.

Conjoncture nationale :
Apaisement de l’inflation, en avril 2019, pour s’établir à 6,9% (en G.A) à la faveur de la décélération des prix des produits alimentaires frais, notamment. L’inflation sous-jacente « hors produits alimentaires frais et administrés » s’est maintenue à son niveau du mois précédent, soit 7,6% en G.A.

Quasi-stagnation du PIB au 1er trimestre de 2019, soit un taux de croissance en V.T de 0,1% au prix de l’année précédente (+1,1% en G.A.).

En perspective, l’inflation devrait s’atténuer graduellement, tout en demeurant à des niveaux élevés. Les récentes prévisions tablent sur un taux d’inflation moyen de 7% en 2019 et 6,7% en 2020, après 7,3% en 2018.

Le rythme d’accroissement de la masse monétaire au sens de M3 a connu une décélération, en avril 2019 (+6,3% en G.A, contre +7,3% en mars 2019 et +11,2% en avril 2018) attribuable principalement à celles des concours à l’économie et des créances nettes sur l’Etat.

Le déficit commercial (FOB-CAF) s’est élevé, au terme des quatre premiers mois, à 6,3 milliards de dinars contre 5,1 milliards un an auparavant, et s’est ressenti, d’une part, du repli plus important des exportations en volume que des importations (-2,7% contre -2%), et d’autre part, du renchérissment plus marquant des prix à l’import (21,1% contre 19,7% des prix à l’export).

Malgré le maintien des pressions sur les réserves de change, le dinar s’est apprécié vis-à-vis aussi bien de l’Euro que du dollar sur la période récente.

Légère hausse des besoins de liquidité des banques, en avril 2019, de 102 MDT par rapport à mars dernier. En outre, le TMM dudit mois ressort à 7,86%, après 7,90% un mois auparavant.

Articles récents

A lire également