dimanche, juillet 12, 2020

BNA – Ralentissement du bénéfice net consolidé de 21,1% en 2019

Dans la même catégorie

AJECT : Propositions sur le Projet de Loi 2019-81 portant sur la Gouvernance des Entreprises et Etablissements publics

L’Association des Jeunes Experts Comptables de Tunisie (AJECT) a souligné l'impératif de procéder à une réforme globale et intégrale...

Banque Africaine de Développement – BAD : La Tunisie sombrera dans une profonde récession

La Banque Africaine de Développement (BAD) vient de mettre à jour ses perspectives de croissance pour le continent Africain...

ADWYA réalise un chiffre d’affaires de l’ordre 105.6 MD à fin 2019

Les résolutions adoptées par l’Assemblée Générale Ordinaire de ADWYA - tenue le 25/06/2020 font apparaître un chiffre d’affaires égal...

Kais Saied annonce le passage à la deuxième phase de la réalisation du projet de la cité médicale à Kairouan

Le Chef de l'Etat, Kais Saied, a annoncé vendredi le passage à la deuxième phase du projet de réalisation...

APTBEF – Tunisia JOBS : 65% des entreprises ont besoin d’au moins 3 mois d’activité pour un retour à la normale

L’Association Professionnelle Tunisienne des Banques et des Etablissements Financiers (APTBEF) et Tunisia JOBS, programme américain de soutien à la...

La Banque Nationale Agricole a publié cette semaine ses états financiers individuels et consolidés. La banque étatique a réalisé une croissance de son PNB de 18% à 654MDt. Cette performance a été essentiellement tirée par la marge d’intérêt (+22% à 406MDt) et par les commissions (+15% à 123MDt). Les activités de crédits et de dépôts ont, également, été bien orientés.

La banque a affiché une croissance respective de son encours de crédits et de dépôts de 12% à 10,4 milliards de dinars et de 9% à 8,5 milliards de dinars. La banque a beau enregistrer une amélioration significative de sa productivité (un coefficient d’exploitation reculant de 4 points de taux à 44%), les indicateurs de sa qualité du portefeuille ont faiblement évolué sur l’année. Avec un taux de créances classées de 16,9% couvertes à hauteur de 56,5%, la BNA affiche encore du retard par rapport aux standards du secteur coté. La BNA est parvenue à terminer l’année avec une croissance de son résultat net part du groupe de 57% à 225MDt (en retraitant les éléments exceptionnels notamment la contrepartie comptable du remboursement des dotations de l’Etat en 2019).

Avec une croissance profitable aussi solide et l’augmentation de capital de 338MDt réalisée l’année dernière, la BNA est parvenue à consolider substantiellement ses ratios de solvabilité. Ces derniers sont désormais proches du double de l’exigence réglementaire (un ratio Tier 1 de 14,4% contre un minium réglementaire de 7% et un ratio Tier 2 de 18,2% contre un minimum réglementaire de 10%).

Articles récents

Banque Africaine de Développement – BAD : La Tunisie sombrera dans une profonde récession

La Banque Africaine de Développement (BAD) vient de mettre à jour ses perspectives de croissance pour le continent Africain...

Bloomberg : Facebook pourrait interdire les publicités politiques avant la présidentielle US

Facebook envisage d’interdire les publicités à caractère politique sur ses réseaux sociaux avant la tenue de l’élection présidentielle américaine en novembre, rapporte vendredi Bloomberg,...

ADWYA réalise un chiffre d’affaires de l’ordre 105.6 MD à fin 2019

Les résolutions adoptées par l’Assemblée Générale Ordinaire de ADWYA - tenue le 25/06/2020 font apparaître un chiffre d’affaires égal à 105.6 MD au titre...

Les Bourses européennes termine en hausse malgré les craintes sanitaires

Les Bourses européennes ont clôturé en hausse vendredi après une nouvelle semaine marquée par un arbitrage difficile entre les espoirs de relance et les...

La Bourse de New York finit la semaine en hausse, les annonces de Gilead rassurent

La Bourse de New York a fini en hausse vendredi, soutenue par des annonces positives concernant le traitement développé par Gilead conte le coronavirus...

Dans la même catégorie