vendredi, février 26, 2021

Cette année, la récolte des agrumes atteindra des niveaux records !

Dans la même catégorie

Situation financière du pays: Réserves de change dans le rouge

Selon la méthode ARA, régime flottant, la fourchette d’adéquation des réserves d’un pays doit être comprise entre 100% à...

Dégradation de la notation souveraine de la Tunisie par Moody’s: Les analystes s’inquiètent et espèrent un réveil des consciences

La Tunisie a subi, encore une fois, une dégradation de sa note souveraine, par l’agence Moody’s. L’agence de notation...

QNB remporte 7 prix prestigieux dans le cadre de l’enquête d’Euromoney sur les services de Banque Privée

Le groupe QNB, la plus grande institution financière au Moyen-Orient et en Afrique (MEA), a été primée pour ses...

Tunisie — Allemagne: Lancement de fonds d’appui directs au profit des associations tunisiennes

Les micro-projets doivent être d’intérêt commun et avoir un impact immédiat et être réalisés durant l’année en cours. L’ambassade de...

Tunisie Valeurs | Bilan des activités bancaires du dernier trimestre 2020: Challenge relevé !

«Tunisie valeurs : la Maison de l’épargnant » a publié le bilan portant sur les activités des banques relatif...

Le ministère de l’agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche a annoncé que la récolte des agrumes pour la saison 2016-2017 atteindra des niveaux records.

Le ministère a indiqué, dans un communiqué publié, lundi, à Tunis, que le volume des agrumes pour la nouvelle saison a atteint 560 mille tonnes, soit une hausse de 47 %, en comparaison avec la dernière saison 2015-2016 (380 mille tonnes).

La variété maltaise occupera la première place avec une quantité de 187 mille tonnes. Quant à la production de la variété navale, elle sera dans la limite de 127750 tonnes, alors que celle de la production de la clémentine sera pour cette année de l’ordre de 95600 tonnes.

La production de citrons s’élèvera à 72330 tonnes, celle du meski à 34 mille tonnes et la Valencia s’établira à 13700 tonnes. Les quantités de mandarines atteindront 10500 tonnes.
Le volume de production des autres variétés d’agrumes sera de 18800 tonnes, a précisé le ministère.

Le ministère a souligné que la superficie des agrumes plantés est estimée à 27 mille hectares répartis sur 18 gouvernorats. Le gouvernorat de Nabeul occupe la première place en terme de superficies (18 mille hectares), suivi par les gouvernorats de Ben Arous et Kairouan à la seconde place (1600 hectares dans chaque gouvernorat) puis ceux de Bizerte (1315 hectares) et de Jendouba (1069 hectares) s’agissant des quantités de la production pour la saison 2016-2017, le gouvernorat de Nabeul occupe la première place avec 450 mille tonnes, suivis des gouvernorats de Ben Arous (31870 tonnes), Bizerte (20 mille tonnes), Kairouan (14700 tonnes), Jendouba (13650 tonnes) puis Béja (7 mille tonnes).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Situation financière du pays: Réserves de change dans le rouge

Selon la méthode ARA, régime flottant, la fourchette d’adéquation des réserves d’un pays doit être comprise entre 100% à...

A lire également