lundi, septembre 28, 2020

Chaker: Seuls 11 MD restent des recettes de cession des biens confisqués

Dans la même catégorie

Advans Tunisie lance son programme d’accompagnement post-covid

Advans Tunisie, une institution de microfinance qui soutient les entrepreneurs et les agriculteurs tunisiens avec des crédits adaptés à...

La BH BANK lance son Centre de Développement des Compétences « BH Academy » : Un acquis et des ambitions

La BH Bank vient d’inaugurer son centre de Développement des Compétences « BH Academy» lors d’une cérémonie présidée par...

Le projet du budget de l’Etat 2021 au cœur d’une réunion à la Kasbah

L'avancement de l'élaboration du projet du budget de l'Etat pour l'année 2021 a été au cœur d'une réunion, jeudi,...

Italian Exhibition Group: Ecomondo et Key Energy 2020, essentiels pour l’avenir du pays

Profondément innovants, comme toujours. En direct et par voie numérique, accessibles et sûrs, pour libérer le potentiel du marché...

Jabeur Ben Attouch: 98% des agences de voyages, menacées de faillite, d’ici fin octobre 2020

98% des agences de voyages exerçant en Tunisie, sont menacées de faillite, d'ici fin octobre 2020, si les mesures...

Le ministre des finances a fait savoir que la somme restante des recettes de cession des avoirs et biens confisqués, au cours des 5 années, n’est que de 11 MD.

Chaker a précisé, au cours d’un séminaire, organisé, mercredi, à Tunis, pour présenter les résultats de la gestion des biens et avoirs confisqués, que le Fonds objets de confiscation ou de récupération en faveur de l’Etat a obtenu au cours des 5 années 978 MD dont 966 MD ont été dépensés.

Le Fonds a réalisé des recettes de 21,133 MD en 2011, d’autres estimées à près de 274,494 MD en 2012 et enfin les sommes de 106,944 MD et 68,520 MD, respectivement en 2014 et 2015.

Les recettes les plus importantes provenant des cessions ont été enregistrées, en 2013, suite à l’obtention d’une somme de 527,030 MD après la cession de la part de l’Etat dans la société Ooredoo….

La confiscation de 12 millions d’actions n’a pas généré de ressources importantes pour l’Etat
La cession de 12 millions d’actions sur un total de 15 millions d’actions confisquées n’a pas procuré de ressources importantes au budget de l’Etat, a déclaré le ministre des finances Slim Chaker.

Le ministre a ajouté que les actions qui ont une importance financière (4000 actions) ont été déjà vendues et ont généré 170 MD à la trésorerie de l’Etat.

Les actions confisquées sont réparties entre 1 145 000 actions relevant des Sociétés d’investissement à Capital Variable (SICAV) et 14 500 000 actions dans 27 sociétés dont 25 sociétés cotées sur la Bourse de Tunis.

L’Etat a également confisqué 123,823 MD de liquidités dont 105,663 MD ont été transférés, soit 85% du total des sommes confisquées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

POULINA GP HOLDING – Nomination de Monsieur Slaheddine LANGAR en tant que Directeur Général

Suite à la démission de Monsieur Moez Lidinellah MOKADDEM de son poste de Directeur Général de la société Poulina...

Le baromètre tunisien plonge dans le rouge courant la semaine du 21 Septembre

Après avoir enchaîné quatre semaines consécutives dans le vert, la bourse de Tunis s’est retrouvé cette semaine dans le rouge. L’indice phare de la...

La BH BANK lance son Centre de Développement des Compétences « BH Academy » : Un acquis et des ambitions

La BH Bank vient d’inaugurer son centre de Développement des Compétences « BH Academy» lors d’une cérémonie présidée par son Directeur Général, Monsieur Hichem...

 L’AFC lance une obligation verte de 150 millions de francs suisse pour financer le développement durable de l’Afrique

La Société Financière Africaine ("l’AFC" ou la "Société"), le principal fournisseur de solutions d’infrastructure en Afrique, annonce aujourd'hui le succès de l'émission de son...

La Bourse de New York finit la semaine dans le vert grâce aux technologiques

La Bourse de New York a fini en hausse vendredi de 1,34% après l’annonce de la hausse des commandes de biens durables aux Etats-Unis...

Dans la même catégorie