lundi, septembre 21, 2020

Chambre nationale des femmes Chefs d’entreprises: Lancement d’une cellule d’écoute pour les sociétés en difficultés

Dans la même catégorie

Tarek Cherif: «Le projet de loi relatif à l’intégration de l’économie parallèle ne comporte pas de mesures concrètes pour dynamiser l’économie»

Le projet de loi relatif à l'intégration de l'économie parallèle et à la lutte contre l'évasion fiscale, ne comporte...

MAC SA : « 2020, l’année de tous les défis pour les banques tunisiennes » et l’adoption des normes IFRS en 2021

L'intermédiaire en Bourse MAC S.A vient de publier une note sur les banques tunisiennes intitulée « 2020, l’année de...

OCDE: Le PIB mondial devrait diminuer de 4,5% en 2020, avant de se redresser pour augmenter de 5 % en 2021

L'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) vient de publier son rapport portant sur « les perspectives économique...

GAT ASSURANCES plébiscite ses 100 meilleurs conducteurs, par l’octroi à chacun d’une carte carburant AGIL d’une valeur de 500 DT

Toujours innovante et socialement responsable par ses actions en faveur de la Prévention Routière, GAT ASSURANCES, partenaire officielle de...

La Bourse de Tunis clôture la semaine du 14 Septembre en territoire négatif

Le Tunindex recule de 0,26% pour finir à 6 881,57 points. Le Tunindex 20 perd 0,40% à 2 996,74...

La Chambre nationale des femmes Chefs d’entreprises a élaboré une étude pour définir un plan d’action afin d’aider les femmes chefs d’entreprises et de sauver leurs activités après la propagation de la pandémie du coronavirus.

La présidente de la Chambre, Leila Belkhiriya Jabeur, a affirmé lors d’une conférence, tenue en coopération avec l’Organisation internationale du travail, que l’étude a fait ressortir plusieurs problèmes rencontrés par les femmes chefs d’entreprises, y compris la difficulté d’utiliser la plateforme électronique lancée par le ministère des Affaires sociales pour aider les entreprises sinistrées par le virus du Covid- 19.

Elle a fait savoir, dans ce cadre, que «l’Académie des femmes chefs d’entreprises» œuvrera, prochainement, à organiser des formations sur la transition numérique, les transactions financières électroniques et les nouveaux modes de financement et d’accompagnement.

Se référant aux résultats de l’étude, elle a révélé, aussi, que le tissu industriel géré par des femmes est pour la plupart faible, fragile et non protégé.

Et d’ajouter que la pandémie a aggravé les difficultés des femmes chefs d’entreprises, dans la mesure où la plupart sont menacées de faillite en raison de leur incapacité d’honorer leurs engagements financiers.

Belkhireya a indiqué, en outre, que la Chambre envisage de lancer une cellule d’écoute, afin d’accompagner les sociétés en difficultés et les orienter dans le but de surmonter leurs problèmes post-»Covid-19».

De son côté, le président de l’UTICA, Samir Majoul, a affirmé que les sociétés économiques souffraient, avant la pandémie, de plusieurs problèmes, dont les prix élevés de matières premières, en raison de la dépréciation de la valeur du dinar et la charge fiscale croissante, ainsi que la propagation des marchés parallèles dans la plupart des secteurs.

Il a souligné, ainsi, que les professionnels souffrent aujourd’hui de problèmes structurels ce qui nécessite d’adopter des solutions radicales, dont l’instauration de la paix sociale, et l’allègement de la pression fiscale, à même d’assurer la relance des activités économiques.

Il est à noter que l’étude a été réalisée du 22 mai au 7 juin 2020, auprès de 170 sociétés opérants dans 5 secteurs d’activité; à savoir les services, l’artisanat, le commerce, l’industrie et l’agriculture.

Articles récents

MAC SA : « 2020, l’année de tous les défis pour les banques tunisiennes » et l’adoption des normes IFRS en 2021

L'intermédiaire en Bourse MAC S.A vient de publier une note sur les banques tunisiennes intitulée « 2020, l’année de...

OCDE: Le PIB mondial devrait diminuer de 4,5% en 2020, avant de se redresser pour augmenter de 5 % en 2021

L'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) vient de publier son rapport portant sur « les perspectives économique : Coronavirus, vivre dans l’incertitude...

GAT ASSURANCES plébiscite ses 100 meilleurs conducteurs, par l’octroi à chacun d’une carte carburant AGIL d’une valeur de 500 DT

Toujours innovante et socialement responsable par ses actions en faveur de la Prévention Routière, GAT ASSURANCES, partenaire officielle de l’Association Tunisienne de la Prévention...

Les principales Bourses européennes dans le rouge pour finir la semaine, les banques et les transports pèsent

Les principales Bourses européennes ont terminé la séance de vendredi dans le rouge, pénalisées notamment par les banques et le secteur des transports et...

La Bourse de Tunis clôture la semaine du 14 Septembre en territoire négatif

Le Tunindex recule de 0,26% pour finir à 6 881,57 points. Le Tunindex 20 perd 0,40% à 2 996,74 points, Le volume drainé courant...

Dans la même catégorie