Concours aux banques liées aux opérations de politique monétaire Assurer un meilleur approvisionnement des institutions

La Banque centrale de Tunisie (BCT) a publié ses états financiers et l’apport des commissaires aux comptes pour l’exercice clos le 31 décembre 2020. Plusieurs données y sont publiées dont celles qui concernent le concours aux banques liés aux opérations de politique monétaire. Flash back.

Le concours aux banques liées aux opérations de politique monétaire enregistre l’encours de l’intervention de la Banque centrale sur le marché monétaire pour injecter des liquidités aux banques. Cet encours a clôturé l’exercice 2020 en baisse de 2.685 MDT ou de 29,8%, en revenant de 8.995 MDT à fin 2019 à 6.310 MDT un an plus tard, traduisant l’atténuation des besoins des banques en liquidité.

En effet, le volume global de refinancement s’est établi, en termes de moyennes annuelles, à 10.205,5 MDT en 2020 contre 14.662,3 MDT un an plus tôt, soit une baisse de 4.456,8 MDT. Les interventions de l’Institut d’émission ont essentiellement pris la forme d’appels d’offres à 7 jours, ayant constitué 57% de l’encours global desdites interventions à fin 2020, et dont le montant s’est établi à fin 2020 à 3.600 MDT contre 7.000 MDT un an auparavant soit une régression de 3.400 MDT ou de 48,6 %.

Baisse des besoins des banques
Par ailleurs, la baisse des besoins des banques en liquidité a conduit à une sensible réduction des opérations de swap de change dont l’enveloppe moyenne s’est établie à 192,3 MDT à la clôture de l’exercice en cours contre 1.258 MDT un an auparavant, soit une baisse notable de 1.065,7 MDT. Cette tendance a également été favorisée par la forte régression du recours des banques aux facilités de prêts à 24H qui ont reculé de 2.225,7 MDT en termes de moyennes annuelles, revenant de 2.689,8 MDT en 2019 à seulement 464,1 MDT en 2020. Il est à noter que, dans le but de soutenir les banques et les établissements financiers dans leurs efforts pour parer aux retombées de la pandémie de la Covid-19, la Banque centrale de Tunisie a mis en place, en avril 2020, un nouvel instrument de refinancement à un (01) mois dont l’encours a atteint 557 MDT à fin 2020. Il est à signaler que le refinancement des banques se fait en contrepartie de la présentation de collatéraux sous forme de bons du Trésor ou de créances courantes s’élevant respectivement, à fin décembre 2020,à 2.702,3 MDT et 3.260,8 MDT.

Articles récents

A lire également