FACE Tunisie lance un projet d’autonomisation économique au profit des femmes de la délégation de Ghezala, au gouvernorat de Bizerte

« RAS MELEK FI DAREK » est un projet de formation, d’encadrement et d’accompagnement en entrepreneuriat destiné à une centaine de femmes du milieu rural à Ghezala, soutenu par le Fonds « La Francophonie avec Elles ».

L’association FACE Tunisie en partenariat avec l’ONG Médecins du Monde Belgique – section Tunisie et la Fondation Friedrich Naumann pour la Liberté viennent de lancer, vendredi 29 janvier 2021, à la délégation de Ghezala, gouvernorat de Bizerte, un projet d’autonomisation économique pour la femme vivant en milieu rural.

Intitulé « RAS MALEK FI DAREK » ce projet est financé par l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) dans le cadre du fonds « La Francophonie avec Elles » déployé dans une vingtaine de pays. Il vise à encourager et à accompagner les femmes de la région Ghezala dans la création d’une activité génératrice de revenu afin d’optimiser leur condition socio-économique et d’intensifier leur contribution à l’œuvre du développement local. Il favorise également un transfert intergénérationnel du savoir-faire ancestral des métiers artisanaux en risque de disparition.

Une centaine de femmes de la région de GHEZALA auront ainsi la possibilité d’être formées, encadrées et accompagnées dans le processus de production, de commercialisation et de valorisation de la richesse locale et d’avoir un revenu.

Les cycles de formation porteront sur des spécialités comme la valorisation des plantes aromatiques et médicinales (PAM), la couture, le tissage, la broderie et la transformation des produits laitiers.

Le projet « RAS MALEK FI DAREK » compte aussi informer et sensibiliser ces femmes artisanes, agricultrices ou sans emploi des opportunités offertes par le secteur formel et des avantages fiscaux en matière de protection et de couverture sociale. Elles seront mieux renseignées sur leurs droits à la santé, le genre et l’épidémie Covid-19 et sur la manière de s’en prémunir à travers une plateforme digitale d’expression qui sera développée durant les prochains mois.

La journée d’information et de lancement du projet, qui a eu lieu à la maison de jeunes de GHEZALA, a vu la participation des différents partenaires et acteurs institutionnels, publics et privés, ainsi que des représentants de la société civile locale.

D’après Mme Zahra Ben Nasr, présidente de l’association FACE Tunisie « Notre projet ‘RAS Malek Fi Darek’ qui débarque aujourd’hui dans la région de Ghezala est, en effet, une continuité de notre approche de soutien communautaire aux femmes du milieu rural déjà réalisée depuis 2016 à Takelsa, Oued El Abid et Nachaa au Cap Bon, puis à Sejnane, Joumine et Bazina, ces deux dernières années. Elle a ajoutée « Notre rôle, avec le soutien de nos partenaires divers, est de sélectionner les femmes les plus motivées à entreprendre des activités génératrices de revenus, à les former dans plusieurs disciplines et dans le processus d’entrepreneuriat et à les encadrer pour mieux produire, commercialiser leurs produits et accéder à des financements ».

A la fin du projet, qui s’étalera sur une période de 6 mois, les femmes sélectionnées seront capables de produire, de valoriser et de transformer leurs richesses locales et artisanales et de mieux les commercialiser à travers différents canaux mis en place par l’association FACE Tunisie et ses partenaires (participation à des foires, tournées dans des entreprises et expositions-vente de produits sur des plateformes électroniques…).

- Advertisement -

Articles récents

A lire également