Hichem Mechichi: Les échanges commerciaux entre la Tunisie et le reste des pays africains restent en deçà des attentes

Le chef du gouvernement, Hichem Mechichi a estimé, mercredi, que le volume des échanges commerciaux entre la Tunisie et le reste des pays africains demeure en deçà des attentes, malgré les potentialités de ce marché.

« Même si ces échanges ont connu une évolution remarquable ces dernières années, il n’en demeure pas moins qu’il est impératif de conjuguer les efforts afin de les hisser à un niveau qui puisse refléter les relations exemplaires entre les pays africains », a déclaré le chef du gouvernement, lors de l’ouverture de Tunisia-Africa E-Business Meetings qui se tient du 18 au 20 novembre sur une plateforme électronique.

D’après lui, l’adhésion de la Tunisie, début 2020, au Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA) lui garantira une libre circulation des marchandises et services. Et d’ajouter que l’accord relatif à la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA) facilitera les échanges des services et marchandises dans tout le continent à partir de janvier 2021 et permettra par la suite de mettre en place un cadre juridique afin d’encadrer les politiques liées à la concurrence, l’investissement, la propriété intellectuelle et le commerce électronique.

Au regard de cette nouvelle dynamique économique que connaît le contient,el Chef du gouvernement a appelé l’ensemble des pays africains à investir davantage dans ses ressources.

S’agissant de la pandémie du Covid-19, Mechichi a mis l’accent sur la nécessité d’identifier et de tirer profit des opportunités générées par cette crise, en misant davantage sur l’investissement et l’initiative privée.

S’exprimant, à cette occasion, le ministre du Commerce et de la Promotion des investissements, Mohamed Bousaid a, pour sa part, rappelé que la part du commerce africain dans le commerce mondial ne dépasse pas 5%, dont environ 16% du commerce intra-africain.

Ces indicateurs, a-t-il dit, viennent confirmer que les potentialités entre les pays africains en matière de commerce demeurent inexploitées, appelant à cet égard les pays à remédier à cette situation.

De son côté, le directeur général du Centre de Promotion des Exportations de la Tunisie, Chiheb Ben Ahmed? a indiqué que 1000 opérateurs du secteur privé représentant la Tunisie et d’autres pays africains ont participé à cette conférence.

- Advertisement -

Articles récents

A lire également

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici