jeudi, février 25, 2021

L’ARP reprend l’examen de la loi bancaire à partir de l’article 116

Dans la même catégorie

QNB remporte 7 prix prestigieux dans le cadre de l’enquête d’Euromoney sur les services de Banque Privée

Le groupe QNB, la plus grande institution financière au Moyen-Orient et en Afrique (MEA), a été primée pour ses...

Tunisie — Allemagne: Lancement de fonds d’appui directs au profit des associations tunisiennes

Les micro-projets doivent être d’intérêt commun et avoir un impact immédiat et être réalisés durant l’année en cours. L’ambassade de...

Tunisie Valeurs | Bilan des activités bancaires du dernier trimestre 2020: Challenge relevé !

«Tunisie valeurs : la Maison de l’épargnant » a publié le bilan portant sur les activités des banques relatif...

Economie / Monde: la femme toujours défavorisée par rapport à l’homme

Les pays avancent à petits pas vers une plus grande égalité entre les sexes mais, à travers le monde,...

UADH : des procédures contre la tentative de résiliation du contrat par PSA

Le Conseil du marché financier porte à la connaissance des actionnaires de la société Uadh et du public qu’il...

L’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) a repris jeudi, au cours d’une séance plénière, l’examen du projet de loi n°09/2016 relatif aux banques et institutions bancaires à partir de l’article 116 en présence de 113 députés .

Ce projet de loi dont les 115 articles ont été adoptés lors des séances plénières précédentes, est soumis à l’adoption pour la deuxième fois vue que l’instance provisoire de vérification de la constitutionnalité des lois avait jugé la loi des banques, adoptée le 12 mai, par l’ARP, non constitutionnelle, et ce, suite au recours déposé par l’opposition.

Des amendements ont été introduits à l’exception de l’article 54, relatif à la finance islamique qui a suscité une polémique entre l’opposition et le mouvement Ennahdha.

Le projet de loi qui comporte 200 articles vise, selon le gouvernement, à améliorer le rendement des banques tunisiennes et à préserver les droits des dépositaires, tandis que l’opposition considère que cette loi obeït aux directives des institutions financières internationales.

TAP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

QNB remporte 7 prix prestigieux dans le cadre de l’enquête d’Euromoney sur les services de Banque Privée

Le groupe QNB, la plus grande institution financière au Moyen-Orient et en Afrique (MEA), a été primée pour ses...

A lire également