La France accorde 350 millions d’euros de prêt à l’économie Tunisienne

La France va accorder 350 millions d’euros de prêts en soutien à l’économie tunisienne, a annoncé lundi le président français, Emmanuel Macron, au cours d’une conférence de presse conjointe, tenue à l’Elysée, avec son homologue tunisien, Kaïs Saïed.

Le chef de l’Etat tunisien est arrivé en fin d’après-midi à Paris, où il a été accueilli à l’aéroport par le ministre des affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, avant de se rendre au palais présidentiel.

Au terme d’un entretien privé qui a duré plus d’une heure, les deux présidents ont annoncé, en conférence de presse, une coopération destinée à soutenir la Tunisie, tant dans le domaine sanitaire, que dans le domaine économique.

« La France apporte son soutien à la Tunisie dans la formation de soignants et la construction d’hôpitaux comme à Gafsa et Sidi Bouzid » a rappelé Emmanuel Macron.

Il a par ailleurs fait état d’un soutien à « l’activité économique tunisienne en lui accordant un prêt de 350 millions d’euros ».

Kaïs Saïed est ensuite revenu sur les liens historiques et culturels entre la France et la Tunisie, avant d’aborder la situation libyenne.

« Nous sommes en faveur d’un cessez-le-feu, d’une solution inter-libyenne (au conflit), et sommes opposés à l’ingérence de n’importe quel pays étranger ».

Le président tunisien considère la « légalité » et la « légitimité » comme fondements essentiels de l’exercice du pouvoir, plaidant pour une «organisation provisoire en Libye», comme étape transitoire avant l’adoption d’une constitution.

A l’issue de cette conférence de presse conjointe, organisée à l’Elysée, un dîner a été offert en l’honneur du président tunisien.

Cette visite de deux jours, à l’invitation d’Emmanuel Macron, sera axée sur la consolidation des liens d’amitié entre les deux peuples et le renforcement de la coopération entre les deux nations.

- Advertisement -

Articles récents

A lire également