mercredi, septembre 30, 2020

La France accorde 350 millions d’euros de prêt à l’économie Tunisienne

Dans la même catégorie

CCITJ : « Aucune entreprise japonaise n’a l’intention de quitter la Tunisie »

Aucune entreprise japonaise n’a l’intention de quitter la Tunisie en dépit des difficultés, a indiqué à l’Agence TAP, le...

FIPA-Tunisia, la Harvard Foreign Policy Initiative et la Tunis Business School signent un accord de Partenariat

Dans le cadre des actions de diversification des sources d'IDE et de l'ouverture sur de nouveaux pays d'origine des...

La Tunisie participe en Chine à plusieurs salons économiques internationaux spécialisés

Représentée par son ambassade en Chine, la Tunisie a participé, récemment, à plusieurs salons économiques spécialisés tenus dans ce...

Advans Tunisie lance son programme d’accompagnement post-covid

Advans Tunisie, une institution de microfinance qui soutient les entrepreneurs et les agriculteurs tunisiens avec des crédits adaptés à...

La BH BANK lance son Centre de Développement des Compétences « BH Academy » : Un acquis et des ambitions

La BH Bank vient d’inaugurer son centre de Développement des Compétences « BH Academy» lors d’une cérémonie présidée par...

La France va accorder 350 millions d’euros de prêts en soutien à l’économie tunisienne, a annoncé lundi le président français, Emmanuel Macron, au cours d’une conférence de presse conjointe, tenue à l’Elysée, avec son homologue tunisien, Kaïs Saïed.

Le chef de l’Etat tunisien est arrivé en fin d’après-midi à Paris, où il a été accueilli à l’aéroport par le ministre des affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, avant de se rendre au palais présidentiel.

Au terme d’un entretien privé qui a duré plus d’une heure, les deux présidents ont annoncé, en conférence de presse, une coopération destinée à soutenir la Tunisie, tant dans le domaine sanitaire, que dans le domaine économique.

« La France apporte son soutien à la Tunisie dans la formation de soignants et la construction d’hôpitaux comme à Gafsa et Sidi Bouzid » a rappelé Emmanuel Macron.

Il a par ailleurs fait état d’un soutien à « l’activité économique tunisienne en lui accordant un prêt de 350 millions d’euros ».

Kaïs Saïed est ensuite revenu sur les liens historiques et culturels entre la France et la Tunisie, avant d’aborder la situation libyenne.

« Nous sommes en faveur d’un cessez-le-feu, d’une solution inter-libyenne (au conflit), et sommes opposés à l’ingérence de n’importe quel pays étranger ».

Le président tunisien considère la « légalité » et la « légitimité » comme fondements essentiels de l’exercice du pouvoir, plaidant pour une «organisation provisoire en Libye», comme étape transitoire avant l’adoption d’une constitution.

A l’issue de cette conférence de presse conjointe, organisée à l’Elysée, un dîner a été offert en l’honneur du président tunisien.

Cette visite de deux jours, à l’invitation d’Emmanuel Macron, sera axée sur la consolidation des liens d’amitié entre les deux peuples et le renforcement de la coopération entre les deux nations.

Articles récents

Les Bourses européennes prudentes après le choc Trump-Biden

Les principales Bourses européennes évoluent sans tendance claire mercredi en début de séance, les investisseurs réagissant avec prudence à...

CCITJ : « Aucune entreprise japonaise n’a l’intention de quitter la Tunisie »

Aucune entreprise japonaise n’a l’intention de quitter la Tunisie en dépit des difficultés, a indiqué à l’Agence TAP, le président de la Chambre de...

FIPA-Tunisia, la Harvard Foreign Policy Initiative et la Tunis Business School signent un accord de Partenariat

Dans le cadre des actions de diversification des sources d'IDE et de l'ouverture sur de nouveaux pays d'origine des investissements extérieurs, FIPA Tunisia a...

La Bourse de New York en pause avant le premier débat Trump-Biden

La Bourse de New York a ouvert quasiment à l’équilibre mardi, les investisseurs préférant rester prudents quelques heures avant le premier débat entre Donald...

USA – Robert Kaplan: Des taux d’intérêt à zéro ont un coût

La banque centrale américaine devrait maintenir ses taux à quasiment zéro jusqu’à ce que l’économie soit de nouveau sur la bonne voie, probablement d’ici...

Dans la même catégorie