samedi, mars 6, 2021

Moody’s prévoit un taux de croissance de -4,6% en 2020, puis de 5,2% en 2021, pour le G20

Dans la même catégorie

L’endettement du secteur agricole très élevé

Les dettes du secteur agricole ont atteint 800,5 MD en 2020, représentant 25 mille agriculteurs, a déclaré le gouverneur...

Signature d’une convention entre BH BANK ET La CNRPS

La BH Bank et la Caisse nationale de retraite et de prévoyance sociale (Cnrps) ont signé une convention portant...

Pétrole: L’Opep+ prolonge pour l’essentiel sa baisse de production

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés, réunis au sein du groupe Opep+, sont convenus jeudi de...

Chris Geiregat: La Tunisie a besoin d’une nouvelle direction économique, différente de celle de la décennie passée

« La Tunisie a besoin d’une nouvelle direction économique, une direction qui est différente de celle de la décennie...

TIA – APIA : Pour un meilleur accompagnement des investisseurs

M. Baligh Ben Soltane, président de l’Instance tunisienne de l’investissement ou Tunisia Invest Autority (TIA), et Mme Inji Dokki...

L’agence de notation financière, Moody’s prévoit un taux de croissance de -4,6% pour les pays de G20, en 2020, à cause de la pandémie de nouveau coronavirus.

Moody’s a révisé ses estimations à la baisse, concernant l’économie mondiale, gravement secouée par la pandémie.

L’agence avait annoncé, précédemment, une estimation de -4%, pour le G20 en 2020. Cette estimation a été révisé à la baisse, à -4,6%.

Moody’s a fait remarquer que l’économie mondiale se ranime mais la reprise sera longue et difficile.

Le deuxième trimestre de 2020 a été, selon Moody’s, le pire trimestre de l’économie mondiale, depuis la Seconde Guerre mondiale.

Par ailleurs, Moody’s estime que le G20 enregistrera un taux de croissance de 5,2% en 2021, contrairement à l’estimation précédente de 4,8%.

Toujours selon Moody’s, les États-Unis enregistreront un taux de -5,7% en 2020 puis de 4,5% en 2021; et la zone euro, un taux de -8,5% et de 6,2%, en 2020 et 2021 respectivement.

Quant à la Chine, l’agence prévoit un taux de 1% en 2020, puis de 7,2% l’année prochaine.

En revanche, Moody’s prévoit un taux de -5% en 2020 puis de 3,5% en 2021.

Après avoir émergé dans la ville chinoise de Wuhan en décembre dernier, la Covid-19 s’est propagée dans le monde entier.

Le bilan global des décès des suite du nouveau coronavirus a dépassé les 471 mille, avec plus de 9,11 millions de cas confirmés dans le monde.

À noter que plus de 4,88 millions de personnes se sont rétablies de la maladie.

La propagation de la Covid-19 a entraîné l’arrêt temporaire des cours dans plusieurs pays, ainsi que le report ou l’annulation de plusieurs activités sportives, politiques et économiques à travers le monde et la fermeture des frontières afin de contenir la maladie.

Articles récents

Kais Saied renouvelle ses félicitations au Groupe Telnet

Le président de la République, Kais Saied, a renouvelé, jeudi, ses félicitations au Groupe Telnet, qui a réussi à...

A lire également