samedi, mars 6, 2021

les services de la dette extérieure cumulés progressent de 44% depuis le début de 2019

Dans la même catégorie

L’endettement du secteur agricole très élevé

Les dettes du secteur agricole ont atteint 800,5 MD en 2020, représentant 25 mille agriculteurs, a déclaré le gouverneur...

Signature d’une convention entre BH BANK ET La CNRPS

La BH Bank et la Caisse nationale de retraite et de prévoyance sociale (Cnrps) ont signé une convention portant...

Pétrole: L’Opep+ prolonge pour l’essentiel sa baisse de production

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés, réunis au sein du groupe Opep+, sont convenus jeudi de...

Chris Geiregat: La Tunisie a besoin d’une nouvelle direction économique, différente de celle de la décennie passée

« La Tunisie a besoin d’une nouvelle direction économique, une direction qui est différente de celle de la décennie...

TIA – APIA : Pour un meilleur accompagnement des investisseurs

M. Baligh Ben Soltane, président de l’Instance tunisienne de l’investissement ou Tunisia Invest Autority (TIA), et Mme Inji Dokki...

Jusqu’au 20 août courant (depuis le début de l’année), les services de la dette extérieure cumulés de l’Etat tunisien ont progressé de 44%, par rapport à la même période une année auparavant, a révélé samedi la Banque centrale de Tunisie (BCT).

Selon la même source, les services de la dette avoisinent, actuellement, la barre de 6,5 milliards de dinars (2 27 milliards de dollars), tandis que ces services avoisinaient les 4,5 milliards de dinars (1,57 milliards de dollars), il y a un an.

Le ministère tunisien des Finances avait révélé, peut-on rappeler (fin juin 2019) que le budget réservé au remboursement du principal de la dette s’est élevé à 3,4 milliards de dinars, contre 2,2 milliards de dinars en juin 2018, soit une hausse de 54% (un dinar vaut 0,34 dollar).

D’un autre côté, le budget alloué au remboursement des intérêts de la dette a franchi 1,9 milliard de dinars, à fin juin 2019, contre 1,6 milliard de dinars, l’année dernière, en hausse de 18%.

La BCT a, par ailleurs, fait savoir que le budget alloué au remboursement du principal et des intérêts de la dette tunisienne (sur le premier semestre 2019), constitue une part du quart de l’ensemble des dépenses de l’Etat

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Kais Saied renouvelle ses félicitations au Groupe Telnet

Le président de la République, Kais Saied, a renouvelé, jeudi, ses félicitations au Groupe Telnet, qui a réussi à...

A lire également