mercredi, décembre 2, 2020

LFC 2020: augmentation des ressources d’emprunt de 91,5%, par rapport à la LF initiale

Dans la même catégorie

Allemagne: Hausse plus forte que prévu des ventes au détail en octobre

Les ventes au détail en Allemagne ont progressé plus que prévu en octobre après avoir chuté en septembre, les...

Pétrole: L’Opep veut croire à un accord malgré le report des discussions

Les cours du pétrole étaient hésitants mardi dans l’attente de l’issue des discussions entre les pays de l’Opep et...

L’OCDE prévoit une amélioration des perspectives économiques mondiales

Les perspectives de l’économie mondiale s’éclaircissent dans un contexte marqué par l’arrivée attendue des premiers vaccins contre le coronavirus...

L’économie tunisienne a enregistré une contraction sans précédent de 10% durant les neuf premiers mois de 2020

Le Conseil a tenu sa réunion périodique à distance le 30 novembre 2020 et a pris connaissance au début...

La crise économique, les difficultés et les solutions à privilégier

La Tunisie semble vivre une situation politique et économique inédite. Cette crise a mis l'économie tunisienne à genoux, mettant...

Les ressources d’emprunt qui seront mobilisées, au titre de l’ensemble de l’exercice 2020, s’élèveront à 21,5 milliards de dinars, ce qui correspond à une hausse de 91,5% par rapport à ce qui était prévu dans la LF initiale, c’est ce qui ressort du projet de la Loi de Finances Complémentaire 2020, que vient de publier le ministère des Finances.

D’après ce document, les 2/3 de ces dettes, soit environ 14,2 milliards de dinars, seront contractés auprès du marché intérieur, alors que le reste sera mobilisé grâce à des emprunts extérieurs.

Le service de la dette publique atteindra, à la fin de l’année en cours, selon la LFC 2020, à 11,8 milliards de dinars, contre 11,6 milliards de dinars estimés dans la LF, et 9,6 milliards de dinars, durant l’exercice 2019.

Il est à souligner que les ressources propres de l’Etat se sont élevées à fin août 2020, à 18,6 milliards de dinars, soit une baisse de 10,8%, par rapport à la même période de 2019. Cette baisse est due notamment à la diminution des ressources fiscales de 10%, suite à la détérioration de l’activité économique, en relation avec la crise sanitaire.

Les ressources de la trésorerie ont atteint, durant les 8 premiers mois de l’année, à près de 10,3 milliards de dinars. Ces ressources devront atteindre les 21,7 milliards de dinars, pour toute l’année 2020, contre une enveloppe de 11,3 milliards de dinars prévue dans la Loi de Finances initiale 2020.

Articles récents

Les principales Bourses européennes reculent prudemment malgré le vaccin Pfizer/BioNTech

Les principales Bourses européennes évoluent en léger repli mercredi, les records inscrits à Wall Street incitant une partie des...

Salesforce va racheter la messagerie professionnelle Slack pour 27 milliards de dollars

Salesforce.com a annoncé mardi avoir conclu un accord pour racheter l’application de messagerie professionnelle Slack Technologies contre 27,7 milliards de dollars (22,9 milliards d’euros). Il...

PSA va lancer en 2021 une version électrique de ses utilitaires

PSA prévoit de lancer l’an prochain une nouvelle version électrique de ses véhicules utilitaires légers, dans le cadre de l’objectif du groupe de proposer...

Allemagne: Hausse plus forte que prévu des ventes au détail en octobre

Les ventes au détail en Allemagne ont progressé plus que prévu en octobre après avoir chuté en septembre, les consommateurs ayant soutenu la reprise...

En octobre, les prix à la production dans la zone euro augmentent, le chômage chute

Les prix à la production dans la zone euro ont augmenté plus que prévu d’un mois sur l’autre en octobre tandis que le chômage...

Dans la même catégorie