mardi, mars 2, 2021

Malte veut renforcer sa coopération avec la Tunisie

Dans la même catégorie

Le Musée de la Monnaie de la Banque Centrale de Tunisie passe à l’ère digitale avec le soutien de l’Ambassade de Suisse

Le Musée de la Monnaie de la Banque Centrale de Tunisie fera peau neuve dans le cadre d’un projet...

Sadok Mzabi acquiert 226 290 actions ARTES

Dans le cadre de l'application de l'article 14 du règlement du Conseil du Marché Financier relatif à la lutte...

Mourad Ben Hassine : «Code Online» une nouvelle application qui proposera les prix de détail dans différents marchés tunisiens

«L’Institut national de la consommation s’apprête à lancer, à partir de la deuxième quinzaine de mars prochain, une nouvelle...

Tunisie Clearing, accréditée émetteur officiel

Tunisie Clearing a été accréditée en qualité d’émetteur officiel des Identifiants d’entités juridiques (LEI) par la Fondation Internationale des...

Situation financière du pays: Réserves de change dans le rouge

Selon la méthode ARA, régime flottant, la fourchette d’adéquation des réserves d’un pays doit être comprise entre 100% à...

En visite en Tunisie le 18 avril, la présidente de Malte, Marie-Louise Coleiro Preca, a insisté sur le renforcement des liens entre les deux pays méditerranéens mais aussi avec l’UE, dont l’état insulaire va prendre la présidence en 2017.

La présidente de Malte, Marie-Louise Coleiro Preca, et le chef du gouvernement tunisien Habib Essid étaient le 18 avril à Sousse pour l’ouverture d’un colloque sur le renforcement des valeurs de la paix et du dialogue.

L’occasion pour la dirigeante maltaise de réaffirmer l’engagement de son pays à renforcer la coopération avec la Tunisie particulièrement en matière de développement économique, de tourisme, d’éducation et d’enseignement supérieur.

Lors d’une séance de travail coprésidée au Bardo avec le président de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), Mohamed Ennaceur, Malte s’est clairement engagée à appuyer les efforts de la Tunisie pour se rapprocher de l’Union européenne, dont elle va prendre la présidence en 2017.

Mme Coleiro Preca s’est aussi clairement prononcée en faveur du renforcement de la coopération euro-méditerranéenne particulièrement en matière de migration et de maintien de la paix et de la stabilité dans la région.

En effet, de par son positionnement, Malte est en première ligne face aux menaces du terrorisme et de la migration irrégulière (l’île est à 330 kilomètres des côtés libyenne), au même titre que la Tunisie.

Econews

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Sadok Mzabi acquiert 226 290 actions ARTES

Dans le cadre de l'application de l'article 14 du règlement du Conseil du Marché Financier relatif à la lutte...

A lire également