mercredi, mars 3, 2021

Mohamed Fadhel Kraiem: Govtech de Transformation digitale pour des services publics orientés vers le citoyen

Dans la même catégorie

TIA – APIA : Pour un meilleur accompagnement des investisseurs

M. Baligh Ben Soltane, président de l’Instance tunisienne de l’investissement ou Tunisia Invest Autority (TIA), et Mme Inji Dokki...

Nomination de Belgacem Tayaa au poste d’administrateur délégué de Tunisair

Le conseil d'administration de Tunisair a nommé Belgacem Tayaa au poste d'administrateur délégué de la compagnie aérienne nationale, selon...

Le Musée de la Monnaie de la Banque Centrale de Tunisie passe à l’ère digitale avec le soutien de l’Ambassade de Suisse

Le Musée de la Monnaie de la Banque Centrale de Tunisie fera peau neuve dans le cadre d’un projet...

Sadok Mzabi acquiert 226 290 actions ARTES

Dans le cadre de l'application de l'article 14 du règlement du Conseil du Marché Financier relatif à la lutte...

Mourad Ben Hassine : «Code Online» une nouvelle application qui proposera les prix de détail dans différents marchés tunisiens

«L’Institut national de la consommation s’apprête à lancer, à partir de la deuxième quinzaine de mars prochain, une nouvelle...

Le projet Govtech de Transformation digitale pour des services publics orientés vers le citoyen a été lancé, samedi, lors d’une réunion restreinte ayant regroupé les ministères concernés à savoir les départements des technologies de la communication, de l’Education, de la Fonction publique et des Affaires sociales en présence des représentants de la Banque mondiale, laquelle finance ce projet à hauteur de 100 millions de dollars.

Dans une déclaration radiophonique, le ministre des Technologies de la Communication, Mohamed Fadhel Kraiem, a annoncé que » la digitalisation est un catalyseur du développement humain, social et économique « , précisant que » le programme Govtech rassemble plusieurs projets visant à rapprocher les services publics du citoyen à travers la mise en place de maisons de services numériques, à faciliter la gestion des services de protection sociale, à travers l’installation de plateformes numériques dédiées et à mettre en place l’infrastructure nécessaire pour favoriser l’éducation à distance « .

» Ce projet qui permettra par ailleurs, de réduire la fracture numérique entre les régions et partant la fracture sociale et économique, sera implémenté progressivement, durant la période 2020-2024 » a encore précisé le ministre, faisant savoir que des réunions de travail se tiendront entre toutes les parties concernées pour fixer l’ordre des priorités dans le cadre de ce projet.

Le ministre a, par ailleurs, fait savoir que » la connectivité des écoles sera l’une des priorités dans le cadre de ce projet, vu les difficultés rencontrées durant la première vague du covid-19 à assurer un enseignement à distance ».

Le projet Govtech de Transformation digitale pour des services publics orientés vers le citoyen, soutiendra une démarche de promotion des technologies appliquées à l’administration publique (ou GovTech) pour l’amélioration des systèmes de protection sociale et d’éducation. Cette approche placera les citoyens au centre du processus de réforme et combinera des innovations dans la réforme du secteur public, la gestion du changement et les technologies numériques.

Le projet financera des améliorations dans quatre domaines phares

  1. Les programmes d’aide sociale, tels que les transferts monétaires ou les allocations, afin d’améliorer l’accès des groupes vulnérables à ces dispositifs ;
  2. La sécurité sociale, afin d’étendre la couverture des pensions de retraite et de l’assurance maladie ;
  3. La numérisation des services de gestion de l’éducation, afin de faciliter les inscriptions, le suivi des élèves et des établissements, et la détection des cas d’abandon scolaire ;
  4. L’amélioration des ressources numériques pour renforcer les enseignements et les apprentissages. Le ministère des Technologies de la communication supervisera la mise en œuvre de ce projet.

Articles récents

Allemagne: Hausse inattendue du chômage en février

Le taux de chômage en Allemagne a progressé en février pour la première depuis le mois de juin, contrairement...

A lire également