vendredi, septembre 18, 2020

Moody’s : la Tunisie réalisera une croissance annuelle de 2,3% en 2019 et de 2,6% en 2020

Dans la même catégorie

Pays producteur de phosphate, la Tunisie vers l’importation du phosphate

Pays producteur de phosphate, la Tunisie importera pour la première fois des quantités de cette matière. Le Groupe chimique tunisien...

ENNAKL AUTOMOBILES annonce un bénéfice net consolidé en baisse de 58% au 1er semestre 2020

La Société ENNAKL AUTOMOBILES vient de faire part de ses états financiers semestriels arrêtés, au 30 Juin 2020, établis...

Crédit smartphone au cœur du partenariat entre UIB et Ooredoo Tunisie

Une Première en Tunisie : l’achat de smartphone en ligne désormais possible à crédit avec zéro avance ! Consciente de...

Elaboration d’un rapport sur l’appui de la Banque mondiale aux campagnes de Lead generation de FIPA-Tunisia (septembre 2020)

La Banque Mondiale a rédigé un rapport intitulé “Attracting Foreign Direct Investment into Tunisia through Outreach Campaigns”. Ce rapport...

UIB : Solidité et résilience dans un contexte fortement marqué par la pandémie du COVID-19

Le Conseil d’administration de l’Union Internationale de Banques (UIB) s’est réuni, sous la présidence de M. Kamel NEJI, en...

L’agence de notation internationale Moody’s prévoit une croissance annuelle de 2,3% en 2019 et de 2,6% en 2020, d’après un communiqué consulté jeudi.

Moody’s « attire l’attention sur la faiblesse de la solidité financière du pays et sur la hausse du ratio de la dette publique », selon le communiqué.

Se refèrant au rapport « Moody’s Investors Service », l’agence explique que la croissance « est due à une relance économique naissante tirée par le tourisme, l’agriculture et le secteur manufacturier (…) mais constitue toujours un des défis du pays en matière de crédit ».

Toutefois, Moody’s pointe de doigt des difficultés en matière de crédit (une notation négatives B2) avec, principalement, la détérioration structurelle de la solidité budgétaire du pays.

L’agence de notation a rappelé, dans ce sens, que le ratio d’endettement a remarquablement progressé pour atteindre 77% du PIB fin 2018, contre 70,4% en 2017.

« La dynamique des comptes courants a continué de se détériorer en 2018 exacerbant les pressions sur le financement externe et pesant sur la dynamique des réserves de change », a commenté l’Agence Moody’s.

Et de préciser que  » la masse salariale dans le secteur public et les subventions limitent la flexibilité des dépenses du gouvernement sans réduire les projets d’investissement public ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Pays producteur de phosphate, la Tunisie vers l’importation du phosphate

Pays producteur de phosphate, la Tunisie importera pour la première fois des quantités de cette matière. Le Groupe chimique tunisien...

PSA-FCA: Clause d’incessibilité de six mois sur les actions Faurecia

Fiat Chrysler Automobiles et PSA ont annoncé jeudi dans un communiqué qu’à leur demande, les actionnaires EXOR, EFP/FFP, Bpifrance et DFG avaient accepté une...

ENNAKL AUTOMOBILES annonce un bénéfice net consolidé en baisse de 58% au 1er semestre 2020

La Société ENNAKL AUTOMOBILES vient de faire part de ses états financiers semestriels arrêtés, au 30 Juin 2020, établis conformément au référentiel IFRS. Il...

Crédit smartphone au cœur du partenariat entre UIB et Ooredoo Tunisie

Une Première en Tunisie : l’achat de smartphone en ligne désormais possible à crédit avec zéro avance ! Consciente de l’évolution des comportements de sa...

La Banque d’Angleterre (BoE) évoque une reprise mais envisage un recours aux taux négatifs

La Banque d'Angleterre (BoE) a déclaré jeudi que l'économie britannique avait enregistré des performances supérieures aux attentes ces dernières semaines tout en expliquant continuer...

Dans la même catégorie