dimanche, mars 7, 2021

Nizar Yaïche annonce sept mesures pour booster l’investissement

Dans la même catégorie

L’endettement du secteur agricole très élevé

Les dettes du secteur agricole ont atteint 800,5 MD en 2020, représentant 25 mille agriculteurs, a déclaré le gouverneur...

Signature d’une convention entre BH BANK ET La CNRPS

La BH Bank et la Caisse nationale de retraite et de prévoyance sociale (Cnrps) ont signé une convention portant...

Pétrole: L’Opep+ prolonge pour l’essentiel sa baisse de production

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés, réunis au sein du groupe Opep+, sont convenus jeudi de...

Chris Geiregat: La Tunisie a besoin d’une nouvelle direction économique, différente de celle de la décennie passée

« La Tunisie a besoin d’une nouvelle direction économique, une direction qui est différente de celle de la décennie...

TIA – APIA : Pour un meilleur accompagnement des investisseurs

M. Baligh Ben Soltane, président de l’Instance tunisienne de l’investissement ou Tunisia Invest Autority (TIA), et Mme Inji Dokki...

Le ministre des Finances, Nizar Yaïche a annoncé, hier le lancement de nouvelles initiatives ayant pour objectif de booster l’investissement en Tunisie.

Ces initiatives s’inscrivent dans le cadre de projets à concrétiser en 2020 et s’adressant à des jeunes, chercheurs, docteurs et autres entrepreneurs cherchant à investir en Tunisie.

Le ministre des Finances a annoncé le lancement de sept initiatives sur son profil LinkedIn, indiquant notamment que « les jeunes créateurs, les chercheurs, les entrepreneurs tunisiens et amis de la Tunisie ont le soutien de la Tunisie et sont au cœur de sa stratégie».

Les initiatives proposées sont :

  • Un Projet de loi pour encourager les entreprises à renforcer la coopération avec les chercheurs, les universités et les technopoles
  • Un Programme de conversion à l’entrepreneuriat innovant pour cibler 1000 docteurs
  • Un Fonds closing initiative (240 MDT), pour financer les projets d’innovation
  • Un Mécanisme de financement de 3 MDT pour le soutien des start-up labellisées et impactées par la Covid-19
  • Un Fonds de garantie des start-up, mécanisme de garantie des participations dans les start-up, 10 MDT
  • Un Programme d’appui à l’écosystème des start-up, 20 MDT, pour financer recherches et innovation des porteurs des projets
  • Un Programme pilote de start-up d’Etat (50 MDT), et Lab d’Innovation de l’Etat (10 MDT). Le ministère des Finances proposera 5 projets innovants pour de nouvelles start-up.

Articles récents

Kais Saied renouvelle ses félicitations au Groupe Telnet

Le président de la République, Kais Saied, a renouvelé, jeudi, ses félicitations au Groupe Telnet, qui a réussi à...

A lire également