Le projet Lemma, en partenariat avec l’OCDE, a présenté « Talents à l’étranger : Une revue des émigrés tunisiens » une étude inédite sur les émigrés tunisiens dans les pays de l’OCDE le 17 novembre 2018 à Tunis.

Riche en données et en analyses, l’étude « Talents à l’étranger : Une revue des émigrés tunisiens » a été réalisée par l’OCDE en partenariat avec le projet Lemma, projet qui soutient le partenariat pour la mobilité signé en 2014 entre la Tunisie et 10 pays européens. Cette contribution majeure constitue un véritable outil d’aide à la décision et à l’action publique en faveur de l’engagement des émigrés tunisiens dans le développement du pays. Sur cette base, et grâce aux expériences accumulées en matière de mobilisation des diasporas, il est possible de formuler des recommandations pertinentes en termes de politiques publiques afin de renforcer les liens avec les émigrés et de mobiliser leurs compétences au profit du développement de la Tunisie.L’étude s’appuie sur la base de données de l’OCDE sur les immigrés dans les pays de l’OCDE (DIOC), complétée par de nombreuses autres sources de données nationales et internationales.

Olivier Poivre d’Arvor a indiqué, dans ce cadre, que la relation entre la France et la Tunisie ne serait pas du tout la même si cette diaspora Tunisienne n’existait pas.

Il a fait savoir qu’elle contribue à la transcendance de la France et que la présence des Tunisiens qui s’est construite, selon lui, pour des raisons familiales et professionnelles et même souvent pour des véritables relations de couple, joue, en effet, un rôle important dans la société Française.

Il a ajouté que le lien de valeur tissé entre la France et la Tunisie est le meilleur trait d’union qui puisse exister entre deux pays et que la communauté humaine Tunisienne est extrêmement précieuse faisant savoir que des relations économique, culturelles voire éducatives et sociales ont été créées.

Il a également déclaré qu’il est en train d’étudier la création d’un événement culturel commun avec le ministre du tourisme, René Trabelsi, pour célébrer le retour annuel estival des Tunisiens aux ports de Zarzis et de la Goulette , étant un rendez-vous régulier avec la famille.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici