mercredi, décembre 2, 2020

Professions libérales : vers une justice fiscale globale

Dans la même catégorie

Pétrole: L’Opep veut croire à un accord malgré le report des discussions

Les cours du pétrole étaient hésitants mardi dans l’attente de l’issue des discussions entre les pays de l’Opep et...

L’OCDE prévoit une amélioration des perspectives économiques mondiales

Les perspectives de l’économie mondiale s’éclaircissent dans un contexte marqué par l’arrivée attendue des premiers vaccins contre le coronavirus...

L’économie tunisienne a enregistré une contraction sans précédent de 10% durant les neuf premiers mois de 2020

Le Conseil a tenu sa réunion périodique à distance le 30 novembre 2020 et a pris connaissance au début...

La crise économique, les difficultés et les solutions à privilégier

La Tunisie semble vivre une situation politique et économique inédite. Cette crise a mis l'économie tunisienne à genoux, mettant...

L’Opep+ doit choisir entre prolonger les restrictions et augmenter l’offre

Les pays membres de l’Opep+ vont débattre ce lundi et mardi de l’intérêt de prolonger d’au moins trois mois...

La ministre des Finances Lamia Zribi a affirmé que les dispositions de la loi de finances 2016 relatives aux professions libérales » ne visent pas un secteur en question mais ambitionnent de mettre en place une justice fiscale et globale pour toutes les catégories tout en prenant en considération la spécificité de chaque secteur « .

Au cours d’un entretien tenu, mardi, avec une délégation de la coordination des structures médicales axée sur l’application des dispositions de la loi de finances 2016, la ministre a indiqué que la garantie de la réussite du système fiscal en Tunisie » est une responsabilité conjointe « , précise un communiqué du département des finances.

Zribi a rappelé que son département œuvre à garantir l’aspect participatif lors de l’élaboration de la loi de finances en impliquant les composantes de la société civile, les organisations et les instances nationales outre les professionnels.
Les membres de la délégation ont mis l’accent sur l’importance de ces rencontres qui ne manqueront pas d’expliquer ces dispositions fiscales concernant cette profession, précise la même source.

Au cours de la même rencontre, les deux parties ont convenu de programmer des rencontres entre les représentants du ministère des finances et les structures médicales pour discuter les recommandations présentées par les professionnels en matière d’application de la fiscalité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Pétrole: L’Opep veut croire à un accord malgré le report des discussions

Les cours du pétrole étaient hésitants mardi dans l’attente de l’issue des discussions entre les pays de l’Opep et...

L’OCDE prévoit une amélioration des perspectives économiques mondiales

Les perspectives de l’économie mondiale s’éclaircissent dans un contexte marqué par l’arrivée attendue des premiers vaccins contre le coronavirus et la reprise de l’économie...

L’économie tunisienne a enregistré une contraction sans précédent de 10% durant les neuf premiers mois de 2020

Le Conseil a tenu sa réunion périodique à distance le 30 novembre 2020 et a pris connaissance au début de ses travaux des évolutions...

La crise économique, les difficultés et les solutions à privilégier

La Tunisie semble vivre une situation politique et économique inédite. Cette crise a mis l'économie tunisienne à genoux, mettant en péril la stabilité et...

Grande-Bretagne: Les nouveaux équipements 5G de Huawei interdits dès septembre 2021

Les opérateurs britanniques ne devront plus installer de nouveaux équipements 5G fabriqués par Huawei à compter de septembre 2021, a annoncé lundi le gouvernement,...

Dans la même catégorie