Récolte des Dattes: Les prévisions tablent sur une augmentation de 7%

Au sujet de la répartition géographique, Tozeur se taille la part du lion en termes de production avec environ 66,6 mille tonnes, suivie de Kébili avec 26,5 mille tonnes, Gabès avec 25 mille tonnes et Gafsa avec 11,7 mille tonnes.

Les prévisions tablent sur une récolte de dattes de 368,5 mille tonnes, pour la saison 2021/2022, contre 344,6 mille tonnes, au cours de la saison écoulée, soit une augmentation de 7%, en dépit des problèmes récurrents de la saison précédente, à savoir la difficulté de commercialisation et de vente des dattes sur pied. La récolte de la variété « Deglet Nour » est estimée à 305 mille tonnes, contre 283 mille, au cours de la saison précédente, soit une croissance de 7,8%, a indiqué le directeur général du Groupement interprofessionnel des fruits (Gifruits), Samir Ben Sliman. Au sujet de la répartition géographique, il a fait savoir que Tozeur accapare la part du lion en termes de production avec environ 66,6 mille tonnes, suivi de Kebili avec 26,5 mille tonnes, Gabès avec 25 mille tonnes et Gafsa avec 11,7 mille tonnes. Pour ce qui est de la qualité de la récolte, Ben Sliman a souligné que la saison en cours se caractérise par la hausse des températures qui a été enregistrée au cours des mois de juillet et août.

Les températures records enregistrées pour la première fois dans les sites de production ont causé la propagation de maladies, a-t-il avancé. Evoquant l’éventuelle amélioration des exportations, suite au développement des compagnes de vaccination à l’échelle mondiale et l’allègement des restrictions sanitaires dans de nombreux pays, le responsable a estimé que les recettes des exportations devront augmenter suite à l’amélioration de la situation sanitaire mondiale et la reprise de l’activité économique et commerciale dans plusieurs pays.

En fait, les premières prémices ont commencé à apparaître à travers la participation d’un certain nombre d’exportateurs tunisiens à des salons et événements internationaux spécialisés, a-t-il relevé. Il a fait savoir qu’une délégation tunisienne participe, du 9 au 13 octobre, au salon international de l’agroalimentaire en Allemagne (Anuga).

Les exportations des dattes tunisiennes, du 1er octobre 2020 à fin septembre 2021, ont atteint 345 mille tonnes et la nouvelle saison a été entamée avec des stocks supplémentaires de l’ordre de 25 000 tonnes dans les entrepôts privés et les exportateurs, ce qui a impacté les prix de vente à la production.

Amélioration des exportations de dattes biologiques
Le responsable a souligné que les quantités exportées de dattes biologiques ont atteint 120.730 tonnes, soit une valeur de 768,9 millions de dinars, contre 125.400 tonnes, pour une valeur de 848,3 millions de dinars, et ce, malgré les difficultés enregistrées sur les marchés extérieurs en raison de la propagation de la pandémie du coronavirus et à la concurrence accrue de certains pays frères. Et de poursuivre que malgré ce léger recul dans la promotion au niveau du marché extérieur, la Tunisie a réussi à préserver ses marchés traditionnels. Le pays a exporté, pour la première fois, 11 mille tonnes de dattes vers les marchés allemand et canadien, ainsi que plus de 3 mille tonnes de dattes ont été exportées vers le Bangladesh. Les ventes ont enregistré une nette amélioration dans certains pays asiatiques musulmans; à l’instar du Kazakhstan et l’Azerbaïdjan, ce qui requiert de développer davantage ces marchés porteurs qui sont de nature à absorber de grandes quantités de dattes. Les exportations des dattes biologiques ont également enregistré une hausse significative de 12 mille tonnes (91,5 millions de dinars), contre 11,3 mille tonnes (87,5 millions de dinars) la saison écoulée. Selon la même source, les résultats sont « satisfaisants », mettant l’accent sur la nécessité de sensibiliser les différentes parties prenantes à accroître la capacité de production des dattes biologiques.

Articles récents

A lire également