Tunisie – Espagne, Resserrement des liens économiques

Les travaux de la 8ème session de la réunion de Haut niveau tuniso-espagnole tenue lundi au palais du gouvernement à la Kasbah a été couronnée par la signature de plusieurs conventions, mémorandums d’entente et protocoles de financement dans plusieurs secteurs.

La cérémonie de signature a été coprésidée par le chef du gouvernement Youssef Chahed et son homologue espagnol Mariano Rajoy.

Voici la liste des conventions signées dans le cadre de la réunion de Haut niveau tuniso-espagnole:

  • Convention dans le domaine de la sécurité notamment la lutte contre le crime organisé;
  • Convention de partenariat dans le domaine de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique
  • Déclaration d’intention dans le domaine de la culture
  • Accord de partenariat dans le domaine de l’agriculture, des eaux, de l’environnement et des changements climatiques
  • Mémorandum d’entente pour le partenariat entre le domaine des technologies de l’information et de la communication
  • Projet d’accord de partenariat entre le Centre de promotion des exportations et son homologue espagnol
  • Mémorandum d’entente dans le domaine de la formation professionnelle
  • Accord de partenariat dans le domaine de la protection civile
  • Mémorandum d’entente pour le partenariat dans le domaine de lutte contre la violence à l’égard des femmes.

S’exprimant lors de la signature des conventions, le chef du gouvernement Youssef Chahed a souligné que cette réunion tenue sous le signe d’un partenariat stratégique innovant intervient dix ans après la dernière session (2008). Elle constitue une occasion pour intensifier le partenariat bilatéral tuniso-espagnol dans tous les domaines, a-t-il souligné.

« La réunion de Haut niveau a été sanctionnée par une déclaration commune visant la promotion de la coopération tuniso-espagnole dans tous les domaines », a-t-il ajouté, faisant remarquer que la Tunisie s’est engagée dans un processus de grandes réformes économiques et de bonne gouvernance.

De son côté, le chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy a souligné le soutien de son pays au processus de transition démocratique et économique.

Il a, en outre, signalé que la lutte contre le terrorisme est aujourd’hui une priorité dès lors que ce phénomène touche tous les pays du monde.

TAP