lundi, mars 8, 2021

Tunisie: 3,29 milliards dollars entre janvier et juin 2019 de déficit de la balance commerciale

Dans la même catégorie

L’endettement du secteur agricole très élevé

Les dettes du secteur agricole ont atteint 800,5 MD en 2020, représentant 25 mille agriculteurs, a déclaré le gouverneur...

Signature d’une convention entre BH BANK ET La CNRPS

La BH Bank et la Caisse nationale de retraite et de prévoyance sociale (Cnrps) ont signé une convention portant...

Pétrole: L’Opep+ prolonge pour l’essentiel sa baisse de production

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés, réunis au sein du groupe Opep+, sont convenus jeudi de...

Chris Geiregat: La Tunisie a besoin d’une nouvelle direction économique, différente de celle de la décennie passée

« La Tunisie a besoin d’une nouvelle direction économique, une direction qui est différente de celle de la décennie...

TIA – APIA : Pour un meilleur accompagnement des investisseurs

M. Baligh Ben Soltane, président de l’Instance tunisienne de l’investissement ou Tunisia Invest Autority (TIA), et Mme Inji Dokki...

Sur l’ensemble des six premiers mois de l’année en cours, le déficit de la balance commerciale de la Tunisie s’est établi à 9,78 milliards de dinars tunisiens (3,29 milliards de dollars américains), contre 8,16 milliards de dinars (2,74 milliards de dollars) au cours de la même période de l’année 2018, a-t-on appris mardi auprès de l’Institut national de la statistique (INS) de Tunisie.

L’INS indique dans une note de conjoncture sur le commerce extérieur aux prix courants que le taux de couverture des importations par les exportations a affiché une baisse de 1,3 point par rapport au premier semestre de l’année 2018, pour se situer à 70,1%.

Le bilan du premier semestre de l’année 2019, hors énergie, fait état d’un déficit de la balance commerciale réduit à 6,03 milliards de dinars (2,03 milliards de dollars).

Le déficit de la balance énergétique, représentant 38,4% du déficit total, s’établit à 3,75 milliards de dinars (1,26 milliard de dollars), contre 2,58 milliards de dinars (0,87 milliard de dollars) durant la même période en 2018.

Les chiffres de l’INS montrent que les exportations tunisiennes ont progressé de 12,5% au cours des six premiers mois de l’année 2019, contre une hausse de 26,6% durant la même période de l’année 2018.

En valeur, ces exportations ont atteint 22,9 milliards de dinars (7,7 milliards de dollars) contre 20,35 milliards de dinars (6.84 milliards de dollars) au premier semestre en 2018.

Des hausses ont été enregistrées dans le secteur des mines, phosphates et dérivés (35,3%), le secteur des industries mécaniques et électriques (17,9%), le secteur textile et habillement et cuirs (11,8%), le secteur de l’énergie (12,8%), et les autres industries manufacturières (21,5%).

Cependant, les exportations du secteur de l’agriculture et des industries agro-alimentaires ont accusé une chute de 13,2%, due à la diminution des ventes en huile d’olives qui est de 777,2 millions de dinars (261,3 millions de dollars) contre 1,35 milliard de dinars (450 millions de dollars).

Selon l’INS, les exportations tunisiennes vers l’Union européenne, qui détient 74,5% du total des exportations tunisiennes, ont progressé de 15,3%, une évolution expliquée par la hausse des exportations vers certains partenaires européens, tels que l’Allemagne (24,6%), la France (14,4%) et l’Italie (15,4%).

Avec les pays arabes, les exportations tunisiennes sont en apogée avec la Libye de 44%, avec l’Algérie de 20,8%, et avec le Maroc de 17,2%.

Quant aux importations, elles ont enregistré une hausse de 14,6% au permier semestre de l’année 2019, contre une hausse de 20,8% durant la même période en 2018, pour s’établir à 32,68 milliards de dinars (10,99 milliards de dollars) contre 28,52 milliards de dinars (9,59 milliards de dollars) pour l’année précédente.

La progression des importations s’explique, d’après l’INS, notamment par la hausse de 35,6% pour les produits énergétiques sous l’effet de la hausse des achats des produits raffinés et de gaz naturel.

Il en est de même pour le secteur des mines, phosphates et dérivés (18%), pour les biens d’équipement (17,5%), pour les produits agricoles et alimentaires de base (15,6%) et pour les matières premières et demi produits (5,8%).

Concernant les importations, les échanges commerciaux des biens tunisiens avec l’UE, qui accapare de 52,4% du total des importations tunisienne, ont enregistré une hausse de 8,9% pour atteindre 17,13 milliards de dinars (5,76 milliards de dollars). Les importations ont augmenté de 16,9% avec l’Italie et de 7,5% avec la France, toujours selon l’INS.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles récents

Kais Saied renouvelle ses félicitations au Groupe Telnet

Le président de la République, Kais Saied, a renouvelé, jeudi, ses félicitations au Groupe Telnet, qui a réussi à...

A lire également