Tunisie: repli de 2% du flux des investissements internationaux à fin septembre 2021

Le flux des investissements internationaux a enregistré une baisse de 2%, pour une enveloppe de 1.383,4 millions de dinars de janvier à fin septembre 2021, comparativement à la même période de l’année dernière, d’après les derniers chiffres officiels, divulgués vendredi, par l’Agence de promotion des investissements étrangers (FIPA).

En devises étrangères, ces investissements ont atteint environ 499,8 millions de dollars et 418,8 millions d’euros.

En premier semestre de cette année, le bilan de la FIPA fait état d’un certain redressement de l’allure baissière des investissements internationaux en Tunisie, après des replis d’environ 7,4%, au premier semestre et de 31,6% au premier trimestre de l’exercice actuel (2021).

A noter dans ce sens que le flux des investissements internationaux en Tunisie se répartissent en 1.365,3 millions de dinars en investissements directs étrangers (IDE) et 18,1 millions de dinars sous forme de portefeuille (un dinar vaut environ 0,35 dollar).

Sur l’ensemble des 9 premiers mois de l’année 2021 (par rapport à la même période de 2020), le flux des IDE a enregistré une relative stabilité pour 1.363,6 millions de dinars. Toutefois, ces IDE sont en remarquable baisse, de 28,1%, comparés à 2019 et de 21,3% à 2018.

Quant aux investissements en portefeuille, le bilan de la FIPA fiat état d’une notable baisse à hauteur de 62,1% pour 18,1 millions de dinars contre 47,7 millions de dinars, une année auparavant.

La répartition sectorielle des investissements internationaux en Tunisie, sur les 9 premiers mois de l’année en cours, montrent une progression de 201,8% dans le secteur des services, face à des replis de 3% à 56,4% pour le reste des secteurs d’activités.

Du côté du secteur des services, pour ne citer qu’un seul exemple, les investissements internationaux ont atteint environ 200,8 millions de dinars jusqu’à fin septembre écoulé, contre 66,5 millions de dinars, en la même période de 2020.

Pour ce qui est des investissements internationaux dans les industries manufacturières, la courbe est baissière à hauteur de 3% pour une enveloppe de 754,8 millions de dinars, contre 778,5 millions de dinars à fin septembre 2020.

Côte énergie, la Tunisie n’a drainé que 404,5 millions de dinars à fin septembre 2021, soit 20,2% de recul, contre 506,7 millions de dinars, durant la même période de l’année écoulée.

Les chiffres de la FIPA ont mentionné, finalement, les investissements internationaux dans le secteur agricole, qualifiant le bilan de « chute libre » passant de 15,4 millions de dinars à 11,9 millions de dinars entre 2019 et 2020, pour en arriver à 5,2 millions de dinars en 2021.

Articles récents

A lire également